Le promoteur Universalis Park en correctionnelle pour abattage illégal d'arbres sur le campus de la Plaine

En 2014, des étudiants de la VUB et de l'ULB et des défenseurs de la nature s'opposaient au projet de construction de logements sur le campus de la Plaine. Outre les arguments de nature environnementale et urbanistique, les opposants ont dénoncé des abattages illégaux d'arbres au cours du chantier de construction. 

Immobel renvoyé en correctionnelle

En février 2015, l'asbl Bruxelles Nature dépose plainte avec constitution de partie civile pour atteinte à l'environnement contre le promoteur, la société Universalis Park, en l'occurrence Immobel. 5 années plus tard, la chambre du conseil du tribunal de première instance de Bruxelles décide de renvoyer Universalis Park devant le tribunal correctionnel. 

Les avocats du promoteur invoquaient le dépassement du délai raisonnable ainsi que l'erreur invincible, rejetant la faute tantôt sur l'ouvrier ayant coupé les arbres, tantôt sur l'administration qui avait délivré les permis. Permis annulés depuis par le Conseil d'Etat, fin 2019, faute de permis de lotir préalable. 

Bruxelles Nature se félicite donc de l'aboutissement de sa plainte et compte demander des dommages et intérêts au promoteur pour l'abattage présumé illégal des arbres. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK