Le projet d'élargissement du ring se poursuit: esseulée, Jette s'en inquiète

Le gouvernement flamand voudrait faire passer le ring à 10 bandes entre Jette et Zaventem.
Le gouvernement flamand voudrait faire passer le ring à 10 bandes entre Jette et Zaventem. - © Belga

Le gouvernement flamand voudrait faire passer le ring à 10 bandes entre Jette et Zaventem. Mais jusqu'ici, seule la commune de Jette s'oppose de toutes ses forces à ce projet, alors que l'élargissement – lui – commence à prendre forme.

Mercredi, une "note cadre" de 300 pages était en effet présentée au comité d'accompagnement mis en place par la Flandre. Il s’agit d’un document technique, une base de travail. Sauf que, désormais, il n'y a plus aucun homme ou femme politique bruxellois qui assiste à ces réunions.

Du côté du gouvernement régional, on est depuis longtemps divisé sur le projet d'élargissement. Il serait mauvais pour l'environnement, selon certains ministres, puisqu'il y aurait plus de voitures sur le ring et donc plus de voitures en ville. D'autres voient dans le projet moins d'embouteillages et donc, moins de pollution.

Bref, le gouvernement bruxellois a jusqu'ici été plutôt discret. Seuls les bourgmestre et échevins de Jette participaient jusqu'ici à ces réunions de travail. Eux sont directement concernés à cause du bois du Laerbeek qui jouxte le ring. Pourtant hier (mercredi), même eux ont renoncé à y assister tant ils se sentent isolés. Pendant ce temps-là, "la Flandre avance. Lentement, mais sûrement, avec pour objectif d'aboutir à des options définitives en juin", alerte Claire Vandevivere, échevine de l'environnement à Jette, invitée ce jeudi matin sur Vivacité Bruxelles.

Claire Vandevivere au micro de Geoffroy Fabré sur Bruxelles Matin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK