Le président Ecolo du CPAS de Forest va demander la désignation d'un commissaire du gouvernement

Rien ne va plus au CPAS de Forest, où la majorité s'est divisée.
Rien ne va plus au CPAS de Forest, où la majorité s'est divisée. - © Droits réservés

Le torchon brûle depuis longtemps au sein de la majorité PS-Ecolo-Défi au CPAS de Forest. Le président (Ecolo) Stéphane Roberti est régulièrement mis en minorité.

Le fonctionnement de l'institution s'en trouve donc paralysé, au point d'avoir amené son président à solliciter du gouvernement régional l'envoi d'un commissaire du gouvernement. C'est en tout cas ce que Stéphane Roberti proposera lundi lors d'un conseil spécial de l'action sociale. Il espère ainsi pouvoir procéder aux engagements nécessaires pour compléter le cadre du personnel. Depuis 18 mois, le CPAS de Forest fonctionne avec une secrétaire faisant fonction (le secrétaire du CPAS est le premier responsable administratif de l'institution).

Systématiquement, dénonce Stéphane Roberti, toutes les procédures de recrutement font l'objet de critiques de la part de membres tant de la majorité que de l'opposition. La venue d'un commissaire du gouvernement - une procédure rarissime en région bruxelloise pour un CPAS - devrait apaiser les tensions et permettre de retourner à un mode de fonctionnement plus sain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK