Le patron de la STIB sort du bois pour défendre l'extension du métro vers le nord de Bruxelles

Brieuc de Meeus, le patron de la Stib.
Brieuc de Meeus, le patron de la Stib. - © Belga

Brieuc de Meeus répond aux détracteurs ce projet de nouvelle ligne 3 qui doit relier la gare du Nord à Evere. Un projet à 1,6 milliards d'euros et annoncé désormais pour 2028.

Mais certains s'y opposent, comme la Commission régionale de Mobilité qui regroupent entre autres des entreprises, des usagers, des syndicats... Ils estiment qu'en créant un métro, on va laisser plus de place en surface à la voiture.

Un argument que conteste le patron de la STIB. "On pourrait se poser la question autrement : si l’on dégage plus de place en surface, peut-être pourrait-on l’aménager différemment ? Par exemple, rendre la ville un peu plus agréable à ceux qui y habitent, surtout dans ces quartiers très denses de Schaerbeek et d’Evere. On pourrait imaginer les choses tout autrement et les prendre sous un autre angle, qui va plus dans le sens de l’habitant et du citoyen bruxellois."

La STIB attend désormais les permis pour lancer le chantier, puisque le dossier avait été approuvé par les gouvernements. La STIB espère qu'il n'y aura pas, ou en tout cas, pas trop de recours qui seront déposés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK