Le parquet de Bruxelles recherche activement les auteurs de violence lors de la manifestation pour Ibrahima

 A la suite du bilan de 116 arrestations dont 4 judiciaires donné mercredi soir par la police de Bruxelles-Nord concernant les débordements liés à la manifestation pour Ibrahima, le parquet de Bruxelles a confirmé jeudi que deux majeurs et un mineur ont été arrêtés judiciairement pour les faits d'incendie volontaire visant le commissariat de police de la place Liedts. La privation de liberté de ces trois suspects a été confirmée par le parquet, qui prendra attitude endéans le délai légal de détention de 48 heures en fonction des résultats des devoirs d'enquête en cours. Un mineur a de plus été mis à la disposition du parquet pour des faits de rébellion.

Une task force pour identifier les auteurs de violences

Pour l'incendie du commissariat de police de place Liedts, le laboratoire et un expert incendie sont descendus sur les lieux. Les vêtements et les téléphones portables des suspects ont été saisis. Une task force rassemblant les six zones de police bruxelloises, la police fédérale et le parquet de Bruxelles va être mise en place afin d'identifier un maximum d'auteurs pour les dégradations. Cela signifie que le bilan des arrestations judiciaires est susceptible d'augmenter en fonction de l'identification de casseurs, notamment sur base d'images des débordements. Pour rappel, la police a répertorié mercredi soir de nombreuses dégradations sur le lieu de la manifestation près du commissariat de la rue de Brabant, puis sur la place Liedts et dans le quartier de la rue des Coteaux et du parc Josaphat. Un début d'incendie a été maîtrisé à l'antenne de police située rue Brichaut près de la place Liedts, dont la vitre et la porte ont été endommagées. Il y a également eu un feu de poubelle contre la porte de garage d'un commissariat situé rue Nicolay.

De lourds dommages pour la police

Au total, six véhicules de police ont été dégradés, dont deux au cours de la manifestation. Un tram et des abris bus ont de plus été dégradés sur la place Liedts. Une pharmacie a subi des dommages rue Gallait, de même que des commerces et véhicules stationnés dans les rues de Brabant et d'Aerschot. Une fenêtre et un container-poubelle ont été cassés à l'école maternelle et primaire Sint-Lukaas située rue Verte. Les pompiers se sont déplacés à quatre reprises, à savoir pour les deux commissariats touchés ainsi que pour un container en feu rue de Brabant et pour un commerce en feu rue Rogier. Le cortège du roi a par ailleurs été la cible de jets de projectiles alors qu'il passait par la place Liedts.  

Par ailleurs, la zone de police de Bruxelles-Nord fait état de 15 policiers blessés, de trois agents en état de choc et d'une policière hospitalisée dans état qualifié de grave. 
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK