Le parlement bruxellois adopte une proposition d'ordonnance sur le prix de l'eau

Le parlement bruxellois adopte une proposition d'ordonnance sur le prix de l'eau
Le parlement bruxellois adopte une proposition d'ordonnance sur le prix de l'eau - © FRANCK FIFE - AFP

Le parlement bruxellois a approuvé mercredi après-midi la proposition d'ordonnance de la majorité au pouvoir à la Région qui, à l'initiative des écologistes d'Ecolo et de Groen, vise à lutter contre la précarité hydrique à Bruxelles en reportant notamment d'un an l'application des nouveaux tarifs.

Le texte a été adopté par 51 oui, aucun vote contre et 35 absentions, dont l'ensemble des groupes MR, cdH et Open Vld (dans l'opposition), sur 86 votants.

Selon la députée Magali Plovie (Ecolo), la proposition d'ordonnance vise à corriger un effet indésirable issu de la précédente législature. Une précédente ordonnance imposait en effet à l'intercommunale bruxelloise des eaux Vivaqua de mettre en oeuvre une tarification linéaire au lieu d'une tarification progressive des consommations des compteurs collectifs.

"L'accès à l'eau potable est un droit humain fondamental"

Cette modification de la facture d'eau, touchant une part importante des usagers disposant d'un compteur collectif dans la Région, se traduisait dans la plupart des cas par une hausse des tarifs, sans accompagnement de mesures sociales, selon les Verts.

"L'accès à l'eau potable est un droit humain fondamental et la privation d'eau est une atteinte à la dignité qu'on souhaite voir disparaître", a ajouté Mme Plovie dans un communiqué publié après le vote.

Le texte, qui sera maintenant soumis à la sanction du gouvernement bruxellois, prévoit notamment de reporter d'un an - au 1er janvier 2022 au lieu du début de l'an prochain - l'application des nouveaux tarifs, le temps de construire un cadre pour une tarification sociale de l'eau ainsi que l'adoption de mesures sociales en réunissant Vivaqua, Brugel (le régulateur bruxellois des marchés de l'énergie et de l'eau), la Fédération des CPAS, la Fondation Roi Baudouin, Infor Gaz Elec et d'autres organisations sociales.