Le Mont-de-Piété de Bruxelles a présenté la pièce de 2,5 euros commémorant ses 400 ans

Le Mont-de-Piété de Bruxelles a présenté la pièce de 2,5 euros commémorant ses 400 ans
Le Mont-de-Piété de Bruxelles a présenté la pièce de 2,5 euros commémorant ses 400 ans - © Tous droits réservés

Le Mont-de-Piété de la Ville de Bruxelles a présenté vendredi, en collaboration avec la Monnaie royale hollandaise qui frappe les pièces de Belgique depuis le 1er janvier 2018, la nouvelle pièce belge de 2,50 euros qui commémore les 400 ans de l'institution de prêt sur gage. 

Il s'agit de la troisième pièce commémorative belge d'une valeur de 2,50 euros émise par les voies officielles depuis l'introduction de la monnaie unitaire en Europe. Un griffon, symbole de l'institution, est représenté côté face.

Deux versions ont été faites, l'une en français et l'autre en néerlandais. Chacune d'entre elles dispose d'un tirage limité à 25.000 exemplaires. La valeur d'achat est fixée à 10 euros. L'origine des Monts-de-Piété remonte au 15ième siècle en Italie, mais le prêt sur gage existe probablement depuis bien plus longtemps.

C'est pour lutter contre la rapacité des usuriers qui proliféraient à cette époque que le moine Barnabé de Terni eut l'idée de créer une institution caritative prêtant de l'argent sur gage. D'après les historiens, cette institution vit le jour en 1462, à Pérouse au centre de la péninsule Italienne. On lui donna le nom de Mont-de-Piété.

Tout comme en Italie, les Monts-de-Piété se développèrent très rapidement dans la plupart des villes de Belgique. Les historiens en comptent plus de vingt mais tous ont fermé les uns après les autres. Seule exception: celui de Bruxelles qui, après avoir été le premier, est désormais le dernier en Belgique.

Un livre sur son histoire sera publié d'ici la fin de l'année. Le Mont-de-Piété de Bruxelles a fait peau neuve pour ses 400 ans. Ses travaux de rénovation ont été dévoilés en décembre 2017. Les festivités autour de son 400e anniversaire ont débuté fin janvier 2018 avec une cérémonie à l'hôtel de ville de Bruxelles.

L'année a encore été marquée par le lancement de la bière Tanteke, l'invitation de l'inspirateur du Mont-de-Piété dans la tribune officielle de l'Ommegang, l'exposition "De la pierre au bijou", un concours de création de bijoux, la mise en œuvre d'une vente au profit du Télévie 2019 ou encore un barbecue à l'occasion de la visite du roi Philippe le 19 juin.

Par ailleurs, l'institution a reversé à ses clients une part de ses bénéfices engrangés pendant la crise de 2008 en permettant à ceux qui, au 1er février, n'avaient qu'un seul gage de le retirer gratuitement, pour peu qu'il ne soit pas déjà inscrit dans une vente et que le capital prêté soit inférieur à 100 euros. Les nouveaux clients en prêt ou en vente qui se sont vus recommander le Mont-de-Piété ont pu s'inscrire à un tirage au sort avec à la clef un prix d'environ 500 euros, qui sera attribué à la fin de l'année 2018.

Archive : 7 à la Une 24/01/2015

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK