Le mois de juillet le plus humide enregistré depuis 40 ans à Uccle

À Uccle, commune où se situe le siège de l’Institut royal météorologique (IRM), 151 millimètres de pluie sont tombés en juillet, soit le mois le plus humide depuis 1980, a fait savoir mercredi le chef du département des prévisions météorologiques à l’IRM.

"Sans surprise ce mois de juillet funeste aura été extrêmement arrosé dans notre pays, explique Pascal Mormal, climatologue ,à l'IRM. A Uccle, on totalise déjà en date du 27 juillet 150,5 mm, soit le double de  la normale qui  se situe à 76,9 mm. Pour retrouver trace d'un mois de juillet aussi médiocre, il faut remonter à juillet 1980 avec 177,3 mm dans la station de référence du centre du pays. Cette année-là aussi les rivières ardennaises avaient connu des inondations spectaculaires, comme en témoigne cette photo prise au bord de la Lesse à Houyet. Elles n'avaient cependant  jamais connu l'intensité violente  de celles  que nous avons connu cette année qui confère aux inondations du 13 au 15 juillet 2021, un aspect de tragédie sans précédent dans l'histoire des catastrophes naturelles ayant frappé notre pays."   

 

1 images
© Jean Guyaux

Le record de précipitations dans la commune bruxelloise pour un mois de juillet remonte à 1942, où 196 millimètres de pluie avaient été mesurés. 

Le record de précipitations sur une durée de 30 jours a été enregistré, lui, entre le 21 juin et le 20 juillet 1980, avec 241 millimètres de pluie tombée à Uccle. Au même moment, dans les Hautes Fagnes, on en répertoriait 343 millimètres.

Les fortes précipitations de ces dernières semaines ont entraîné de graves inondations, notamment dans le sud-est du pays, provoquant d’importants dégâts. Au total, 41 personnes sont décédées, et deux personnes sont toujours portées disparues.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK