Le gouvernement bruxellois approuve le PAD Herrmann-Debroux : le viaduc disparaîtra

La version du Plan d'Aménagement Directeur (PAD) Herrmann-Debroux approuvé par le gouvernement en deuxième lecture dit tenir compte des avis exprimés lors de l'enquête publique ainsi que des remarques formulées par les instances et les communes concernées. 

"Le site du projet de PAD Herrmann-Debroux est aujourd’hui un vaste ensemble métropolitain d’une superficie de 43,5 ha. Structuré autour de la deuxième voirie pénétrante majeure de la Région, ce territoire à un rôle primordial dans la création d’un nouveau visage pour Bruxelles. Le périmètre du projet de PAD s’étend sur les communes d'Auderghem et de Watermael-Boitsfort et comprend l’ensemble de la voirie métropolitaine E411 et ses 3 viaducs mais aussi les boulevards et avenues qui longent l’autoroute et la prolongent. Composé de tissus urbains juxtaposés, le projet de PAD entend renouer les rives de l’E411 autour d’un boulevard urbain contemporain," détaille le communiqué du Ministre-Président de la Région bruxelloise, Rudi Vervoort (PS).

Le viaduc est condamné à disparaître

Comme pour le quartier Reyers à Schaerbeek, le PAD Herrmann-Debroux ambitionne de profondément transformer l'entrée de ville en abattant les viaducs des Trois-Fontaines et Herrmann-Debroux au profit d'un boulevard urbain avec pour objectif de créer des quartiers plus apaisés. La Région prévoit la construction de nouveaux logements, d'espaces verts et d'aménagements "ouvrant la voie à la mobilité de demain". 

Le projet a été soumis au Conseil d'Etat pour avis. Il reviendra ensuite une dernière fois à l'ordre du jour du conseil des ministres bruxellois pour l'approbation définitive. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK