Le film "Black": Kinepolis Bruxelles renforce ses mesures de sécurité

Cinéma Kinépolis
Cinéma Kinépolis - © rtbf.be

Le complexe de cinémas a chargé ses agents de sécurité de vérifier l'âge de ceux qui veulent voir le film "Black". Ce long métrage sur les bandes urbaines bruxelloises est interdit aux moins de 16 ans.

Mercredi soir, des incidents ont éclaté lorsque des mineurs d'âge ont tenté d'assister à la séance. La police a dû intervenir.

Pour éviter les débordements, Kinepolis a donc pris des mesures exceptionnelles ce que déclare la porte-parole, Anneleen van Troos: "Nous allons renforcer nos mesures de sécurité, on fera appel à de plus grand nombre d’agents de sécurité. Il y aura un contrôle à l’entrée de la salle pour éviter le fait qu’il y ai des jeunes de moins de 16 ans qui assistent à la projection du film. On va évaluer au le jour la situation, en fait, s’il y a encore des incidents on arrêtera la programmation du film Black".

Yvan Mayeur prêt à discuter avec Kinepolis et le réalisateur

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur (PS), s'est dit opposé à une interdiction de projection du film "Black". Si tel devait être le cas, M. Mayeur s'est dit disposé à rencontrer la direction de Kinepolis et le réalisateur en vue de reprogrammer le film dans de bonnes conditions.

"On ne peut interdire le film, sous peine de le censurer. J'en appelle à ce que l'on envisage la manière de reprogrammer le film et je suis prêt à parler avec les représentants de la direction de Kinepolis et le réalisateur du film", a affirmé M. Mayeur à l'agence Belga.

Pour le bourgmestre de la Ville, il serait trop facile d'incriminer la couleur des acteurs du film ou des jeunes qui se sont présentés à Kinepolis. Il y a par contre lieu de s'interroger sur l'organisation de l'accueil du public dans le complexe car l'incident de mercredi n'est pas un cas isolé, a-t-il expliqué, faisant référence à des précédents survenus cette année.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK