Le Curé des Marolles s'en est allé entouré de très nombreuses personnalités

Il y avait foule dans la Chapelle des Minimes pour les funérailles du Curé des Marolles
Il y avait foule dans la Chapelle des Minimes pour les funérailles du Curé des Marolles - © Willy MOREAU (RTBF)

Des centaines de personnes étaient présentes ce jeudi matin pour un dernier hommage au curé des Marolles.  L’abbé Jacques Van der Biest s’est éteint la semaine dernière des suites d’une hémorragie. Il était âgé de 86 ans.

Dans le quartier des Marolles, il était connu pour son engagement envers les plus démunis mais, aussi, pour son ouverture aux autres. Il y  a œuvré pendant près de  60 ans en laissant un souvenir impérissable auprès des habitants de son quartier.

Ce qui explique très certainement la présence de nombreuses personnalités qu’elles soient catholiques ou non à ses obsèques célébrées dans la Chapelle des Minimes.

L’église était remplie au point qu’une petite centaine de personnes a dû rester debout à l'entrée. 

"C’est lui qui leur a ouvert ses portes"

Parmi ces personnes, il y avait Rachida. Elle est musulmane et travaille au foyer des jeunes des Marolles. Elle a rencontré l’abbé Van der Biest pour la première fois, il y a douze ans.  Elle se remémore les conditions de leur rencontre alors que des Iraniens occupaient les bâtiments de l’Université. "Ils ont été expulsés manu militari et c’est lui (l’abbé) qui leur a ouvert ses portes", dit-elle, tout en précisant "qu’il connaissait tout le monde individuellement."

Il y avait aussi Willy, des tatouages plein les bras, qui a bien connu le Curé des Marolles. Ils ont travaillé ensemble pendant six ans au Comité général d’actions des Marolles. Willy raconte qu’il y avait "plus de 100 nationalités différentes qui vivent dans ce quartier et l’abbé n’a jamais fait de discrimination envers qui que ce soit."  C’est donc logique pour lui que "toutes les communautés soient représentées, même si c’est une église catholique."

Après 60 ans de services, Jacques Van der Biest laisse donc un souvenir impérissable auprès des habitants de son quartier quelle que soit leur religion ou leur origine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK