Le Conseil d'Etat suspend le permis d'urbanisme du projet "Newton", à Bruxelles

Un bâtiment appelé à céder la place au projet "Newton"
Un bâtiment appelé à céder la place au projet "Newton" - © Rtbf

Le projet de construction de 124 logements, commerces et bureaux ainsi que de 134 emplacements de parking pour voitures en sous-sol dans le quartier de la Place de Jambline de Meux s'était attiré les foudres de nombreux riverains. La commission de concertation avait déjà refusé une première mouture du projet en juillet 2016. 

Un permis d'urbanisme contesté

La deuxième version du promoteur, AG RED, tout aussi contestée que la première, obtient quant à elle un permis d'urbanisme en 2018. C'est ce permis que le Conseil d'Etat vient de suspendre à la suite du recours introduit par plusieurs habitants du quartier. C'est le gabarit à leur yeux démesuré et la densité jugée excessive du projet qui rebutait les riverains. En lieu et place de l'ancien siège de la police fédérale, rue du Noyer, AG Red prévoyait de bâtir trois blocs de respectivement 11, 15 et 8 étages en plus du rez-de-chaussée. 

Ce n'est pas pour ces dépassements des gabarits que la juridiction administrative suspend le permis d'urbanisme. Les plans prévoyaient plusieurs dérogations au RRU (le règlement régional d'urbanisme) qui n'ont été ni demandées, ni, a fortiori, accordées. Le permis est donc entaché d'irrégularités. Le promoteur devra remettre l'ouvrage sur le métier. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK