Le chef de file du MR schaerbeekois tacle Didier Reynders : il doit démissionner de la présidence bruxelloise

Georges Verzin ne veut plus de Didier Reynders à la tête du MR bruxellois
Georges Verzin ne veut plus de Didier Reynders à la tête du MR bruxellois - © Rtbf

Dans le Vif-l'Express à paraître ce vendredi, le chef de file des libéraux schaerbeekois, Georges Verzin, réclame la démission de Didier Reynders en tant que président de la régionale bruxelloise du Mouvement réformateur. Nul contentieux personnel avec l'actuel Ministre des Affaires étrangères, affirme Georges Verzin, mais une analyse sans concession de l'absence d'implication de Didier Reynders dans la récente campagne communale dans la capitale.

Pas de pilote dans l'avion MR de Bruxelles

"Il n'y a eu aucun débat de fond au sein du MR bruxellois", se plaint celui qui a mené la liste MR à Schaerbeek. "Il n'y a pas de ligne politique définie ni de leadership. Or, pour moi, un président de régionale est d'abord un coach. Il fixe une ligne claire après avoir suscité un débat. Didier Reynders n'a jamais assumé ses fonctions de président en animant et en construisant un projet collectif avec les sections locales des 19 communes de la région bruxelloise."

Georges Verzin se plaint de n'avoir reçu aucun soutien de Didier Reynders. Le patron des libéraux bruxellois ne s'est pas impliqué non plus dans la querelle qui a opposé, à Schaerbeek, Georges Verzin à Yvan de Beauffort, laissant au président du parti, Olivier Chastel, la tâche d'arbitrer le différend. Pour Georges Verzin, "la responsabilité (de Didier Reynders) est immense dans l'échec du MR à Bruxelles, quoi qu'il en dise."

Didier Reynders doit partir

La conclusion coule de source pour la tête de liste schaerbeekoise : Didier Reynders doit renoncer à diriger la régionale bruxelloise du MR. Georges Verzin décoche cette dernière flèche : "il vient d'annoncer qu'il ne serait pas candidat sur la liste régionale en 2019 et à côté, il prône le rajeunissement des candidats sur la future liste régionale en s'assurant que des membres de son cabinet ministériel soient mis en bonne place sur cette liste."

La virulence du propos pourrait étonner. Il faut cependant la relativiser. Georges Verzin ne pèse pas grand chose au sein du MR et, à presque 70 ans, l'essentiel de sa carrière politique est derrière lui.

Archives : Matin Première 05/11/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK