Le chant du coq à l'aube, pas toujours facile à supporter en pleine ville

Le chant du coq à l'aube, pas toujours facile à supporter en pleine ville
Le chant du coq à l'aube, pas toujours facile à supporter en pleine ville - © Arto Hakola. All r - Getty Images

Les poules en ville sont à la mode, mais cela peut engendrer quelques désagréments pour les voisins. Récemment un riverain schaerbeekois s’est plaint d’un coq qui chantait tous les matins vers 4 heures dans son quartier. Que dit la législation en la matière ?

Toutes les nuits, vers 4h00 du matin, Thibaut est réveillé par le chant du coq qui vit dans un jardin tout proche, en contrebas de son appartement. Comme l’explique Thibaud : "L’idée n’est pas que l’on refuse certaines initiatives, mais un coq c’est une nuisance sonore, et avant 6 heures du matin c’est un peu compliqué."

Avant tout en discuter sereinement

Le Schaerbeekois n’a pas encore eu l’occasion de parler aux propriétaires du coq, mais c’est pourtant la première chose à faire pour Pascale Hourman de Bruxelles Environnement : "Ce que l’on conseille, si les nuisances sont trop importantes c’est d’aller trouver ses voisins pour en discuter. "

Si cela ne s’avère pas possible, alors le citoyen lésé peut se tourner vers Bruxelles Environnement et déposer une plainte. Mais la démarche est assez rare, cela arrive deux ou trois par an au maximum

Dans ce cas-là, précise-t-on chez Bruxelles Environnement : "Un inspecteur se rend sur place, au moment où il y a le plus de bruit, pour mesurer les nuisances. S’il y a un dépassement des normes en vigueur, le propriétaire du coq reçoit un avertissement. Cela suffit dans la toute grande majorité des cas pour qu’il se mette en conformité."

Si toutefois ce dernier n’obtempère pas, un rappel est envoyé et enfin un procès-verbal dressé mais il est extrêmement rare que les choses en arrivent jusque-là.

Un recours communal

Il existe aussi un recours au niveau communal via le Règlement général de Police commun aux 19 communes de la région. Celui-ci règle notamment les nuisances sonores de nature à troubler la tranquillité et la quiétude du voisinage ou de tapage nocturne si cela se déroule la nuit.

Sur le même sujet: JT 05/09/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK