Le cdH confirme: Mahinur Özdemir reste exclue à cause de ses positions sur le génocide arménien

Mahinur Özdemir définitivement exclue du cdH
Mahinur Özdemir définitivement exclue du cdH - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Le bureau politique du cdH a confirmé ce lundi dans un communiqué l'exclusion de la députée régionale bruxelloise Mahinur Özdemir.

Cette dernière avait été exclue en mai par le parti humaniste, pour avoir refusé de reconnaître l'existence du génocide arménien. Pour rappel, Mahinur Özdemir avait esquivé cette question devant les caméras.

La mandataire bruxelloise avait jugé injuste son exclusion, et avait déposé un recours contre la décision du Comité d'éthique, puis du bureau politique du cdH. Elle souhaitait mettre en avant le fait que c'était à la demande de son président de parti qu'elle avait évité de commenter publiquement ce sujet. Elle voulait aussi fait état d'"irrégularités" dans la procédure qui avait été initiée à son encontre.

"Violation des droits de la défense"

Cette procédure est donc arrivée à son terme. Un rapport, rédigé après son audition, avait été remis au bureau politique du parti. Ce dernier n'est donc pas revenu sur la décision initiale d'exclusion qui avait frappé la mandataire bruxelloise. "L’engagement politique réclame de la clarté et une adhésion totale aux valeurs de notre projet", a commenté dans le communiqué officiel le président du cdH, Benoît Lutgen.

"Violation des droits de la défense", réagit la députée régionale ce lundi :

Une affaire close, semble-t-il pourtant pour le cdH.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir