Le cabinet de Rudi Vervoort s'emmêle les pieds dans les chiffres

Les voyages à l'étranger de Rudi Vervoort suscitent des questions
Les voyages à l'étranger de Rudi Vervoort suscitent des questions - © Nicolas Maeterlinck - BELGA

Quand il a reçu, vendredi, la réponse du cabinet Vervoort à sa question écrite sur les frais de voyages à l'étranger du Ministre-Président bruxellois, le député Ecolo Alain Maron a failli tomber de son siège. Le séjour du chef du gouvernement bruxellois et de trois de ses collaborateurs à Cannes, pour l'édition 2016 du MIPIM (marché international des professionnels de l'immobilier, du 15 au 19 mars), a coûté en frais de séjour la bagatelle de 43 939 euros. Un chiffre proprement ahurissant, d'autant que l'année précédente, une délégation de cinq personnes, une de plus donc, n'avait dépensé en frais d'hôtels que 4269 euros. 

Faute de frappe

L'explication du cabinet du Ministre-Président rassurera sans doute les adeptes de la bonne gouvernance. Il s'agit d'une faute de frappe. Les montant des frais d'hébergement pour le MIPIM 2016 s'élèvent à 4939 euros et non pas à 43 939 euros. Cela dit, laisser passer une bourde aussi énorme dans un document parlementaire laisse rêveur. Aucun collaborateur du Ministre-Président bruxellois ne s'est manifestement rendu compte du caractère hallucinant du chiffre communiqué au député Alain Maron, chiffre destiné à être publié au bulletin des questions écrites sur le site du Parlement bruxellois.

Si les frais d'hébergement à l'occasion du MIPIM n'appellent pas d'autres commentaires, Alain Maron se pose des questions au sujet des frais de transport. Les trois collaborateurs et Rudi Vervoort ont dépensé 3368 euros pour se rendre à Cannes, soit plus de 800 euros par personne. A peu près le prix d'un billet d'avion pour...le Canada. 

Voyage à Tokyo

Rudi Vervoort et deux collaborateurs se sont également rendus à Tokyo entre le 8 et le 15 octobre, dans le cadre d'une mission royale. Dans sa réponse à Alain Maron, le cabinet ne détaille que le poste "transport" : 17 709 euros. Ce qui met le billet d'avion à 5900 euros par personne, soit le prix de la première classe. Mais en réponse à notre demande d'explication, la ventilation s'avère différente. Le billet d'avion a coûté 3988 euros par personne et l'hébergement (avec les assurances) 5773 euros pour l'ensemble de la délégation bruxelloise, d'où le total de 17 709 euros. Les ministres et fonctionnaires bruxellois qui se déplacent à l'étranger ne volent pas en 1ere classe, nous assure le cabinet Vervoort, mais en classe "affaires". C'est d'ailleurs réglé par une circulaire ministérielle. En présentant des chiffres erronés ou une ventilation différente d'un même montant, le Ministre-Président bruxellois n'a pas renforcé sa crédibilité.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK