La Ville de Bruxelles va ouvrir un centre d'accueil pour les migrants

Karine Lalieux  a pointé du doigt le gouvernement fédéral "qui ne fait rien" pour accueillir les migrants en transit à Bruxelles.
Karine Lalieux a pointé du doigt le gouvernement fédéral "qui ne fait rien" pour accueillir les migrants en transit à Bruxelles. - © Belga

La Ville de Bruxelles va ouvrir un centre d'accueil et d'orientation pour les migrants, a annoncé jeudi Karine Lalieux (PS), échevine de la Culture, du Tourisme, des Grands événements et de la Propreté publique sur BX1. Le sujet sera abordé lundi au conseil communal de la Ville pour une ouverture "la plus rapide possible", a précisé Mme Lalieux à l'agence Belga. L'échevine a pointé du doigt le gouvernement fédéral "qui ne fait rien" pour accueillir les migrants en transit à Bruxelles.

"Lundi, on annonce que la Ville va louer un bâtiment de Citydev au Décathlon d'Evere pour mettre à disposition un centre d'accueil et d'orientation", a annoncé Mme Lalieux. "Ce que devrait faire le fédéral, avec l'aide de la Région (de Bruxelles, ndlr) mais qui ne fait rien", s'est-elle exclamée. Le gouvernement fédéral "laisse la Ville se débrouiller", a-t-elle dénoncé.

"La Ville de Bruxelles va prendre le coup parce que les autres pouvoirs se moquent de ces hommes, de ces femmes qui sont là dans le désespoir et l'inhumanité totale", a-t-elle encore tonné. Elle a nommément visé le Premier ministre Charles Michel, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon et le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken, leur demandant de "prendre leurs responsabilités".

Le centre sera géré en partenariat avec des ONG, a encore précisé l'échevine socialiste. "La Ville a deux objectifs: ne pas faire se développer un campement ou une jungle mais aussi répondre au souci humanitaire", a-t-elle souligné.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK