La Ville de Bruxelles étend son plan d'action contre les tags

En 2015, 3600 tags ont pu être effacés dans les Marolles, le quartier Saint-Catherine et la zone autour de la Grand-Place.
En 2015, 3600 tags ont pu être effacés dans les Marolles, le quartier Saint-Catherine et la zone autour de la Grand-Place. - © Flickr

Les commerçants du piétonnier, de la Rue Antoine Dansaert et du Sablon, peuvent désormais bénéficier gratuitement des services de peintres du service Propreté.

L'opération baptisée "Michel-Ange" fonctionnait déjà autour de la Grand-Place, dans le quartier Sainte-Catherine et dans les Marolles. Le système est donc rodé.

Jacques-Olivier Charles est le chef d'un restaurant Rue Sainte-Catherine. Sa façade est taguée deux ou trois fois par mois. Et à chaque fois, il faut rapidement intervenir. "Si on commence à laisser un graffiti, ça va appeler d’autres graffitis. Pour nous, si on veut un beau commerce, un bon commerce, il faut commencer par une façade propre, un trottoir propre et tout doit aller dans cette logique-là."

Alors, quand cela arrive, Jacques-Olivier fait appel à Joseph, l'un des peintres du service Propreté, à moins qu'il n'ait déjà effacé ou repeint le tag. "On fait un tour le matin dans le quartier de notre secteur et s’il y a une intervention à faire, on le fait avant que le commerce ouvre. Habituellement, on a le matériel pour nettoyer. Parfois, c’est le commerçant qui a la peinture."

A part acheter le pot de peinture de la bonne couleur si nécessaire, les commerçants ne doivent rien débourser, le service est gratuit. "Ça participe d’abord de la qualité des quartiers, de l’image du centre-ville, de l’image touristique aussi du centre-ville ou des Marolles qui participent aussi, explique Karine Lalieux, échevine de la Propreté. Mais, lorsque l’on enlève un tag, les tagueurs savent qu’on les enlève très rapidement et eux veulent être vus. Donc, il y a une diminution de la présence des tags, même s’il y en a encore beaucoup au centre-ville."

L'année dernière, rien que dans les Marolles, le quartier Saint-Catherine et la zone autour de la Grand-Place, 3600 tags ont pu être effacés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK