La Ville de Bruxelles cartographie le sous-sol pour pouvoir planter plus d'arbres

Un projet qui vise à déterminer tous les endroits dans Bruxelles où l’on peut planter des arbres et où ceux-ci peuvent se développer.
Un projet qui vise à déterminer tous les endroits dans Bruxelles où l’on peut planter des arbres et où ceux-ci peuvent se développer. - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

Un bureau d’études cartographiera le sous-sol du Quartier Européen et du bas de Laeken, à Bruxelles, afin d’indiquer tous les endroits où l’on peut planter des arbres et où ceux-ci peuvent se développer. Ce projet pilote débutera dans deux semaines. En cas de succès, il sera étendu à l’ensemble du territoire de la Ville de Bruxelles, a annoncé mercredi l’échevine de l’Urbanisme, Ans Persoons (change.brussels/sp.a).

"Tou (te) s les habitant(e) s doivent pouvoir disposer à quelques minutes de chez eux/elles de bancs, de plaines de jeux et d’espace de détente. Bruxelles a vraiment besoin de plus d’arbres, y compris dans les rues et sur les places", a commenté l’échevine.

Selon celle-ci, il existe beaucoup d’endroits pour en implanter, mais en pratique, de nombreux obstacles se dressent souvent. Le sous-sol bruxellois est constitué d’un vaste réseau enchevêtré de lignes de services en tout genre (gaz, eau, électricité, télécoms, lignes de métro, tunnels ferroviaires, stations de haute tension etc.).

De l’espace pour les racines

La Ville de Bruxelles veut désormais savoir où il y a assez d’espace pour que les racines des arbres puissent se développer afin d’intégrer les arbres dès la conception d’un réaménagement de l’espace et d’en planter partout où cela a du sens.

Elle veut tester cette méthode dans le Quartier Européen et le bas de Laeken, deux quartiers différents, mais qui ont un grand besoin de verdure.

Vision urbanistique

Le bureau d’étude sélectionné travaillera également sur un projet d’aménagement végétal par quartier, accompagné d’une vision urbanistique et de propositions concrètes de plantations (espèces végétales et matériaux utilisés).

En concertation avec les habitants, la Ville sélectionnera les zones prioritaires pour lesquelles le bureau d’études réalisera un préprojet et un dossier de permis d’urbanisme.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK