Pascal Smet renonce à rebaptiser la station Anneessens en Toots Thielemans

Exit donc le héros national belge du XVIIème siècle François Anneessens...
Exit donc le héros national belge du XVIIème siècle François Anneessens... - © Belga

Le ministre de la Mobilité Pascal Smet (sp.a) a décidé de renoncer à son projet de rebaptiser l'actuelle station de métro Annessens, au cœur de la capitale, en lui donnant le nom de Toots Thielemans, du nom du jazzman décédé en août 2016. Il a décidé d'en revenir à celui de donner le nom de l'artiste à la future station à créer sous la place de la Constitution, non loin de la gare du Midi.

Des réactions négatives du quartier

L'annonce du changement de nom de la station Anneessens, avait provoqué des réactions négatives, notamment d'habitants du quartier qui porte le même nom que la station, et de représentants politiques locaux. Lundi dernier, le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close (PS) s'était montré très prudent à propos de ce projet, souhaitant l'organisation d'une concertation.

Dans le quartier, on ne comprenait tout simplement pas ce changement de nom. "On ne sera plus sur la carte de la Stib!", confiait Samir, habitant du quartier,  "On ne dira plus :  je vais voir un match de première division d’Anneessens 25 ce soir… mais il faut descendre à Toots Thielemans. Ça ne va pas le faire !"

"Toots Thielemans ? Mais c'est les Marolles! Anneessens et les Marolles, ce sont deux quartiers très différents", réagissait Mustapha. Ajoutant: "Toots Thielemans mérite un hommage mais pourquoi le mettre à la place de François Anneessens [héros bruxellois du 17e siècle]? (...) On a l'impression qu'on veut juste nous effacer."

Comme Samir et Mustapha, beaucoup voyaient là une tentative de gommer Anneessens, réputée pour être un mauvais quartier. Mais du côté du ministre bruxellois de la Mobilité , Pascal Smet niait en bloc: "Pour moi, il ne s’agit pas d’effacer un nom. C’était plutôt une opportunité de commémorer un grand Bruxellois. Et je vais être très clair : la place restera Anneessens ! On ne parle ici que de la station de pré-métro."

Ce qui fâchait surtout, c'était le manque de concertation. La Ville de Bruxelles et les habitants du quartier disaient ne pas avoir été consultés. Face à la levée de boucliers, Pascal Smet a ouvert la porte au dialogue et finalement, il a fait un pas en arrière.

Le pas en arrière de Pascal Smet

"Au cours de ces derniers jours, une partie du quartier Anneessens a été affectée par cette nouvelle, et le projet menaçait de diviser plutôt que d'unir. Comme ce n'était pas dans l'esprit Toots Thielemans, il a été décidé en concertation avec Madame Thielemans et la Fondation Privée Toots Thielemans de s'abstenir de renommer la station Anneessens", a annoncé jeudi Pascal Smet, par voie de communiqué.

Le ministre a ajouté que la Région en revenait par conséquent à l'idée première de nommer la nouvelle station de métro à construire à la place de la Constitution à la fin de l'avenue Stalingrad du nom de l'artiste qui est né et a passé une partie de sa vie dans le quartier, tout proche, des Marolles. Pour la conception de la station, une scénographie modifiée sera demandée.

Selon le ministre, on n'attendra cependant pas l'ouverture de la station, en 2023, pour rendre hommage au musicien de renommée mondiale aujourd'hui disparu. Sur place, un hommage sera déjà rendu à Toots Thielemans sur l'espace public, dans ce quartier, quand les travaux commenceront, en 2019.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK