Coup d'envoi de la semaine des Aidants Proches en Wallonie et à Bruxelles

Aidants Proches, asbl
Aidants Proches, asbl - © www.spaf.be

Durant cette semaine, les associations et services participants proposent des activités à destination des aidants proches. Au programme : des conférences, des portes ouvertes, des séances d’information, des séances de partages d’expériences, des groupes de paroles, des ciné-débats, des mises en situation, des ateliers, des jeux… Ces activités concernent toutes sortes de problématiques liées aux maladies, aux handicaps et à tous les types de perte d’autonomie.

Pour rappel, un aidant proche est une personne qui aide et accompagne un proche en déficit ou en perte d’autonomie. Un accompagnement réalisé en-dehors d’un cadre professionnel et rémunération, il s’agit, de frères, mères, fils, amies... Ils s'occupent au quotidien de proches en situation de dépendance.

Cette année: focus sur les jeunes aidants proches (15-25 ans)

Ces enfants ou ces ados sont contraints d'endosser des responsabilités d'adultes quand un proche est malade ou handicapé.

"Je n’ai pas eu d'enfance". Ces mots durs sont ceux de Monika, 20 ans aujourd’hui. Sa vie bascule en 2004 quand sa mère sort lourdement handicapée d'une opération ratée de la hanche. Elle nous raconte: "À ce moment-là, j’avais 9 ans. J’ai dû tout assumer: ma petite sœur d’un an, ma maman, faire le ménage, les courses…"

Des mineurs dans cette situation, ils seraient 2 à 4% de la population. Une minorité silencieuse, peu visible, qu'il convient de soutenir. C'est l'objectif du projet Jeunes aidants proches lancé cette semaine.

Réseau

Pour sa coordonnatrice, Julie Dupont, il y a beaucoup de sentiments à canaliser: "Beaucoup de honte, de colère aussi, de culpabilité. On a des jeunes qui préfèrent rester chez eux parce que, quand ils sont loin de leurs familles, ils se sentent coupables de prendre du temps pour eux."

Concrètement, l'idée est donc de mettre ces jeunes aidants proches en réseau, en instituant dans chaque école un adulte référent et en créant des groupes de paroles. Une initiative que salue Monika et dont elle aurait aimé bénéficier : "Ils ont besoins de parler, de se retrouver avec des gens qui sont dans la même situation qu’eux, je trouve que c’est une bonne idée."

Une journée d'étude sera consacrée aux jeunes aidants proches ce mercredi 7 octobre à l'Université libre de Bruxelles (ULB).

L’asbl Aidants Proches a été créée à l’initiative de la fondation Roi Baudouin en 2006. Ses missions sont, entre autres, d’identifier les besoins des aidants proches, de contribuer à la reconnaissance officielle et à l’accès aux droits sociaux pour aidants proches, de rassembler les informations concernant les services et les aides et d’informer sur ces derniers.

www.aidants-proches.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK