La Région-capitale acquiert le marais Wiels et offre une nouvelle perspective pour le site

Anciennement occupé par les brasseries Wielemans Ceuppens, le site est devenu au cours des dernières années un plan d'eau en raison du percement de la nappe phréatique.
Anciennement occupé par les brasseries Wielemans Ceuppens, le site est devenu au cours des dernières années un plan d'eau en raison du percement de la nappe phréatique. - © Geneviève Kinet

La Région bruxelloise va acquérir les terrains du "Marais Wiels" et le bâtiment du "Métropole" situés à proximité des anciennes brasseries Wielemans-Ceupens, à Forest. Un accord est intervenu dans ce sens avec les propriétaires, ont indiqué les cabinets du ministre-président Rudi Vervoort (PS) et du ministre de l’Environnement, Alain Maron (Ecolo).

La question de l’affectation et de l’aménagement des parcelles du "Marais Wiels" et adjacentes à celui-ci était devenue un sujet récurrent ces dernières années, tant pour les habitants de cette partie de Forest que pour la commune et la Région bruxelloise.

Anciennement occupé par les brasseries Wielemans Ceuppens, le site est devenu au cours des dernières années un plan d’eau en raison du percement de la nappe phréatique, après des premiers travaux. Très vite, le lieu, qui s’étend du centre culturel forestois "le Brass" jusqu’au bâtiment classé dit "Le Métropole", a été surnommé dans le langage commun le "Marais Wiels".

Un"bassin d’orage à ciel ouvert"

Une réflexion stratégique sur le futur du site a été menée lors de l’élaboration du dossier de base du Contrat de Rénovation Urbaine n°4 "Avenue du Roi".

Dans le cadre des investissements liés à son plan de relance du CRU, la Région a décidé d’injecter des moyens complémentaires permettant d’acquérir le site afin d’y développer un projet ambitieux. Le projet régional comprend le maintien et l’aménagement d’une grande partie du "Marais Wiels" et potentiellement son utilisation comme "bassin d’orage à ciel ouvert", l’aménagement d’un espace vert ouvert de proximité adjacent au "Marais Wiels" par Bruxelles Environnement ainsi que le développement d’un programme de 70 à 80 logements moyens (et/ou sociaux) par Citydev. brussels.

Jusqu’à un passé récent, un promoteur souhaitait développer sur le site jusqu’à 229 logements et faire disparaître le marais. Le collège des bourgmestres et échevins de Forest (Ecolo-PS) a dès lors accueilli très positivement, jeudi, la nouvelle de l’acquisition régionale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK