Foie gras: le gouvernement bruxellois interdit le gavage des animaux

Le gavage "constitue véritablement une sorte de torture imposée aux canards et nous 
ne pouvons  le tolérer »
Le gavage "constitue véritablement une sorte de torture imposée aux canards et nous ne pouvons le tolérer » - © Tous droits réservés

Le gouvernement bruxellois vient d'approuver un avant-projet d'ordonnance qui interdit le gavage des animaux en Région bruxellois. Cela concerne en particulier le gavage de canards en vue de la production de foie gras.

Une véritable torture

Selon une étude, commandée par l'association GAIA, plus de 84% des Belges sont en faveur de l'interdiction du gavage des animaux. Sur base de différentes analyses d'experts, on peut affirmer que ce système d'élevage porte gravement atteinte au bien-être animal.

"Cela constitue véritablement une sorte de torture imposée aux canards et nous ne pouvons guère le tolérer", précise Bianca Debaets, la secrétaire d'État bruxelloise en charge du Bien-être animal, et cela  même au détriment d'intérêts économiques ou d'habitudes de consommation que certains mettent régulièrement en avant", ajoute-t-elle.

Aucun producteur en Région bruxelloise

La Belgique est l'un des cinq pays producteurs de foie gras avec la France, l'Espagne, la Bulgarie et la Hongrie. Mais jusqu'à présent aucun producteur n'était enregistré en Région bruxelloise. Avec la modification qui sera ainsi apportée à la loi bien-être animal du 14 août 1986, cela deviendra tout simplement impossible.

En tant que capitale du pays et de l'Europe, Bruxelles veut montrer l’exemple en la matière, en espérant que les deux autres Régions du pays suivront le mouvement.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK