La première rame du nouveau métro débarque à Bruxelles, découvrez-la en photos

L'arrivée de cette rame ce lundi au dépôt de la STIB à Haren
3 images
L'arrivée de cette rame ce lundi au dépôt de la STIB à Haren - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

La première rame de métro M7, le nouveau métro de la STIB, est arrivée à Bruxelles. Six voitures, en fait, qui sont en train d'être assemblées au dépôt STIB de Haren. 

Selon la STIB, ces nouvelles rames seront "plus modernes, plus confortables, plus lumineuses, dotées des équipements de sécurité dernier cri et sont compatibles avec une future conduite automatique. Elles offrent plus d’espace aux voyageurs. Des portes plus larges facilitent l’embarquement et le débarquement, de même qu’un plancher 100% plat, à hauteur des quais. Des espaces polyvalents sont dédiés aux personnes à mobilité réduite, aux poussettes et aux vélos". 

Leur couleur, argentée, a été choisie par les utilisateurs de la STIB lors d'un vote effectué fin 2017. Au total, 43 de ces nouvelles rames de métros ont été achetées par la STIB à l'entreprise espagnole Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF) et doivent arriver dans les 10 ans à venir. Les 22 premières rames doivent être livrées d'ici fin 2022. Pour les autres, les dates ne sont pas encore connues. 

Plus de places, avant d'occuper un nouveau tracé

Ce nouveau métro pourra transporter maximum 742 passagers par convoi, contre 712 pour les actuels métros bruxellois les plus modernes, les M6. Du coup, la mise en service des ces nouvelles rames, dès le début 2021, permettra d'augmenter la capacité sur le réseau. "Aujourd’hui, sur le tronc commun (aux quatre lignes actuelles de métro, les 1, 2, 5 et 6) Gare de l’Ouest – Mérode, en heures de pointe, la STIB enregistre 24 passages par heure et par sens, ce qui représente environ 16.500 places offertes aux voyageurs par heure et par sens. Grâce aux nouvelles rames commandées, à terme ce sont 30 passages par heure et par sens qui seront proposés, soit 5.000 places en plus par heure et par sens", précise la STIB.  

Mais avant de pouvoir transporter des passagers, ce métro va bien sûr subir une batterie de tests qui vont durer plusieurs mois, jusqu'au début de l'année prochaine donc.

A plus long terme, ce type de rames sera aussi amené à desservir la future nouvelle ligne de métro 3, nord-sud, qui reliera Bordet (à Evere) et Albert (à Forest). Une ligne dont les travaux ont commencé, notamment du côté du Boulevard Stallingrad.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK