La mère de deux jeunes partis en Syrie dénonce l'inaction de la police

 La mère de deux jeunes partis en Syrie dénonce l'inaction de la police
La mère de deux jeunes partis en Syrie dénonce l'inaction de la police - © Tous droits réservés

La mère de deux jeunes partis en Syrie en 2013, Zacharia et Ismail I., a expliqué, jeudi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, qu'elle avait averti plusieurs fois la police pour dire que ses fils s'apprêtaient à partir, sans que les policiers n'agissent. Plusieurs prévenus, dont Jean-Louis Denis, Mohamed Khemir et Mickaël Devredt sont prévenus d'avoir incité des jeunes Belges musulmans à partir faire le djihad armé en Syrie, en 2013. Au total, onze personnes sont poursuivies dans ce dossier, dont Zacharia et Ismail I. qui font défaut. Ces deux jeunes seraient toujours en Syrie.

"J'ai trouvé un billet d'avion dans les affaires de mes fils en janvier 2013 et je suis allée à la police de Vilvorde", a indiqué la mère de Zacharia et Ismail I.

"J'ai dit: 'je sais que mes fils s'apprêtent à partir en Syrie'. Et le policier m'a répondu: 'Ils ne font rien de mal madame. On ne peut pas les empêcher de partir'", a-t-elle relaté.

Zacharia I., l'aîné, était parti en Syrie en janvier 2013 et son frère âgé de 15 ans était parti là-bas en avril 2013. Ce dernier était accompagné d'un de ses camarades de classe de l'Athénée Fernand Blum à Schaerbeek, lui aussi mineur. C'est ce dernier fait qui avait déclenché toute l'enquête autour de Jean-Louis Denis, suspecté d'avoir incité ces deux jeunes, et d'autres jeunes Bruxellois musulmans, à partir faire le djihad armé en Syrie.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK