La grenouille verte de retour dans les étangs bruxellois

La présence de  grenouilles vertes  a été observée à Bruxelles  dans la mare de Ganshoren, les étangs de Neerpede et les jardins du Fleuriste du Stuyvenberg à Laeken.
2 images
La présence de grenouilles vertes a été observée à Bruxelles dans la mare de Ganshoren, les étangs de Neerpede et les jardins du Fleuriste du Stuyvenberg à Laeken. - © Flickr - Jean-Jacques Boujot

La grenouille verte (ou comestible) a été redécouverte dans différents étangs et mares de la région bruxelloise, alors qu'elle n'était plus apparue depuis 2005, indique mardi Natuurpunt (homologue flamand de Natagora). Cette découverte a eu lieu dans le cadre de la rédaction du nouvel atlas des amphibiens et reptiles de la région de Bruxelles-Capitale, élaboré par l'association de protection de la nature, sous la direction de Bruxelles-Environnement.

Pour élaborer le nouvel atlas, destiné à remplacer celui datant de 2005, Natuurpunt et Natagora ont fait appel aux citoyens qui peuvent noter leurs observations via le site www.herpetobru.be. Depuis le début 2017, près de 600 observations ont déjà été encodées, soit davantage "que lors de ces cinq dernières années", se réjouit le porte-parole de Natuurpunt, Hendrik Moeremans.

Parmi les espèces les plus souvent repérées se retrouvent le crapaud commun, la grenouille brune et le triton alpestre mais aussi le triton commun, le triton palmé et même la salamandre tachetée.

Le projet d'inventaire a également amené son lot de surprise. "Le dernier atlas signalait que la grenouille verte avait disparu de Bruxelles mais cette année, l'espèce a été découverte dans la mare de Ganshoren, les étangs de Neerpede et les jardins du Fleuriste du Stuyvenberg (Laeken)", explique M. Moeremans. "Le lézard des murailles est également apparu, notamment à Haren et Forest." Le projet d'atlas montre enfin que le nombre de tortues exotiques a fortement augmenté dans la région.

Les enquêtes sur le terrain pour élaborer l'atlas des amphibiens et reptiles à Bruxelles continuent jusqu'à la fin 2019.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir