La demi-finale de "League of Legends" a attiré la grande foule à Bruxelles

Des milliers de spectateurs ont assisté au championnat du monde de League of Legends
2 images
Des milliers de spectateurs ont assisté au championnat du monde de League of Legends - © RTBF

L'e-sport, c'est du sport virtuel: celui qu'on dispute par équipe, sur Internet. Et cela se joue aussi à très haut niveau. Ce week-end il y avait une compétition importante pour l'e-sport le plus disputé au monde: League of Legends. Les demi-finales du championnat du monde se sont déroulées dans une ambiance survoltée au Palais 12 du Heysel. Les 15 000 places ont très rapidement trouvé preneurs.

Le public est assez jeune (entre 15 et 25 ans), et très averti. Tout se fait en anglais, et tout le monde a les yeux rivés sur les grands écrans qui se trouvent au-dessus d'une espèce de ring.

Chaque match se joue entre deux équipes, comme au football, et les joueurs sont des stars professionnelles. A Bruxelles, on soutient forcément l'équipe européenne. Pendant toute la durée de la rencontre, les 7000 paires d'yeux sont rivées sur le terrain de jeu : une carte médiévale projetée sur un écran géant. Avec des personnages qui s'entretuent.

Du jeu et de l'argent

Sous la carte, les joueurs sont concentrés sur leur clavier. Comme au football, il y a de belles phases de jeu, du stress, des moment de joie et des joueurs d'une grande qualité. "Il y a une part de réflexe, une part de grande concentration et il y a une part de jeu d'équipe" explique un joueur.

Les enjeux financiers sont aussi importants : ce jeu virtuel est une discipline créée de toutes pièces par une société privée américaine. C'est elle qui emploie les joueurs des deux équipes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK