La commune de Woluwe-Saint-Pierre ferme une école communale néerlandophone

L’école communale du Centre, avenue Charles Thielemans.
L’école communale du Centre, avenue Charles Thielemans. - © Google Maps

La commune de Woluwe-Saint-Pierre a décidé de fermer la section néerlandophone de l’école communale du Centre, avenue Charles Thielemans. A partir de septembre 2016, 44 élèves de maternelle devront aller à l’école à Joli-Bos, soit quelque 4 kilomètres plus loin. L'idée est de faire de la place à la crèche francophone voisine qui avait besoin de s'agrandir.

Les parents jugent cette décision incompréhensible, tout comme Carla Dejonghe, conseillère communale de l'opposition flamande (Open Vld). "Les parents ont fait un choix, un choix de proximité d’amener leurs enfants à une école dans le coin tandis que maintenant, ces parents sont obligés de déposer leurs enfants de l’autre côté de la commune et de subir la circulation dense. Un détour considérable. Je ne vois pas pourquoi c’est l’école néerlandophone qui doit déménager, je veux bien qu’on a besoin des places dans la crèche francophone, c’est un vrai besoin, mais il y avait moyen de trouver une autre solution pour avoir une autre crèche quelque part dans le quartier. Les parents sont maintenant obligés d’envoyer leurs petits de l’autre côté de Woluwe-Saint-Pierre", explique Carla Dejonghe.

Faux, disent les autorités communales pour qui ce déménagement était un choix difficile mais nécessaire. "L’idée à la base, déclare Helmut De Vos (CD&V), échevin de l'Enseignement néerlandophone, c’est que cette majorité à Woluwe-Saint-Pierre, avait bien la volonté d’élargir la capacité de la crèche francophone. La volonté d’élargir cette crèche vient du fait qu'il y a des listes d'attente. Après discussions avec les parents et le personnel sur place, leur volonté était de rester au centre. C’est pour cette raison qu’on a examiné différentes options. Il n’y avait pas que cette option-là. Je comprends parfaitement que les parents néerlandophone soient déçus."

Le déménagement sera effectif au 1er septembre 2016.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK