La chaussée d'Ixelles sera bientôt interdite aux voitures en journée

Le projet de chaussée d'Ixelles en 2018
Le projet de chaussée d'Ixelles en 2018 - © D.R.

Après les grands boulevards du centre, c'est une autre artère très fréquentée de la capitale qui sera bientôt sans voitures. La chaussée d'Ixelles, entre la Porte de Namur et la place Fernand Cocq, va en effet être fermée à la circulation automobile en journée. Seuls les vélos, les taxis et les bus pourront l'emprunter (et les piétons aussi, bien évidemment). La nuit, les voitures pourraient y circuler (ce point doit encore faire l'objet de concertations). 

Cette petite révolution pour la commune d'Ixelles a été décidée par Pascal Smet (SP.A), le ministre bruxellois en charge de la Mobilité, et les autorités communales ixelloises, afin de permettre une meilleure circulation du bus 71. Cette ligne, très fréquentée (12 000 voyageurs par jour), est victime de son succès, depuis plusieurs années. Lors des précédentes législatures, la Région avait lancé un grand projet de tramification de la ligne, afin de la rendre plus efficace. Mais ce projet de tram 71 avait suscité une vive opposition des commerçants et des riverains. 

Pascal Smet a donc décidé de trouver une autre solution pour accélérer la vitesse de cette ligne: une chaussée d'Ixelles sans voiture. Du moins en journée. Autrement dit, une chaussée d'Ixelles semi-piétonne.

Sans feux, sans embouteillages le bus 71 verra sa fréquence et sa régularité augmenter. L’objectif est de garantir le passage d’un bus toutes les 3-4 minutes ce qui permettrait une augmentation respective de 25 à 66% de sa capacité.

Il s'agit aussi de re-dynamiser tout un quartier commerçant. "Le haut de la ville doit se préparer à affronter la concurrence. Avec ce projet nous dotons le coeur d’Ixelles d’une véritable identité. Sans voitures, la zone de la commerciale de la chaussée d’Ixelles sera apaisée et parée à faire face à l’émergence de nouveaux pôles commerciaux à Bruxelles. Je me réjouis aussi de voir le quartier Saint-Boniface se transformer en zone de rencontre", a commenté Pascal Smet.

L'interdiction de circuler serait aussi valable le dimanche, mais des concertations sont encore prévues pour déterminer les horaires précis de la fermeture à la circulation. Le projet final sera élaboré en partenariat avec les habitants et les commerçants, qui seront invités à des réunions de participation.

D'importants aménagements sont programmés: chaque façade de la chaussée sera reliftée. Les travaux doivent débuter au plus tard fin 2017. Le projet (10 millions d'euros à charge de la Région bruxelloise) devrait se concrétiser pour l'été 2018. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir