L'ex-bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur se reconvertit dans la consultance

Yvan Mayeur tente de rebondir dans le secteur privé
Yvan Mayeur tente de rebondir dans le secteur privé - © Laurie Dieffembacq - Belga

Cairn (nom masculin) : "pyramide de pierres élevée par des alpinistes ou des explorateurs comme point de repère ou pour marquer leur passage". Cairn Conseils sprl, c'est le nom qu'a choisi Yvan Mayeur pour se lancer dans une activité de conseil et de consultance.

Démissionnaire de son mandat de bourgmestre de Bruxelles en juin de l'an dernier, ainsi que de la présidence de l'intercommunale Vivaqua, Yvan Mayeur a vécu une longue traversée du désert.

L'homme a beaucoup souffert, humainement, des conséquences du scandale autour du Samusocial, l'asbl qu'il a contribuée à fonder pour lutter contre le sans-abrisme. Durant de longues semaines, Yvan Mayeur s'est réfugié dans sa seconde résidence, en France. Mais il a repris du poil de la bête et a décidé de rebondir dans le secteur privé.

De la consultance avec son fils

Début février, Cairn Conseils sprl voit officiellement le jour. Les statuts ratissent très large puisque la société offre une très vaste palette de services : conseil, consultance, analyse, étude, recherche, etc. dans un éventail très étendu de domaines.

Yvan Mayeur et son fils ne s'interdisent pas non plus d'oeuvrer dans l'organisation d'événements, la promotion et la publicité. Cairn Conseils dispose d'un capital de départ de 18.600 euros dont seulement 6200 ont été libérés. Yvan Mayeur détient 90% des parts sociales de l'entreprise, son fils possédant les 10% restant. Il reste maintenant à trouver des clients.

Si l'ex-bourgmestre dispose sans doute d'une certaine expérience des affaires publiques, convaincre des personnes privées et des entreprises de lui confier des missions de conseil et de consultance ne sera sans doute pas une mince affaire. Yvan Mayeur n'a pas répondu à nos sollicitations. 

Archives: Yvan Mayeur annonce son retrait de la vie politique le 20/07/17

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK