L'enquête sur le viol d'une étudiante transmise au parquet de Mons

Une entrée du campus de la Plaine(ULB) près du quartier Delta.
2 images
Une entrée du campus de la Plaine(ULB) près du quartier Delta. - © Tous droits réservés

Le parquet de Bruxelles a transmis l'enquête sur le viol présumé commis samedi soir aux alentours du campus de la Plaine, à Ixelles, au parquet de Mons. Une étudiante de l'Université libre de Bruxelles (ULB), âgée de 20 ans, avait déposé plainte auprès du parquet de Bruxelles pour viol. Elle a déclaré avoir été abusée sexuellement samedi soir par un homme qui se faisait passer pour un chauffeur de taxi Collecto.

L'étudiante a elle-même diffusé dimanche un message sur le groupe Facebook "ULB Confessions". Elle explique avoir pris un taxi samedi soir, après avoir assisté au baptême du Cercle de Polytechnique sur le campus de la Plaine à Ixelles. Elle précise qu'elle était sous l'emprise de l'alcool.

Le chauffeur s'est présenté comme un Collecto, un service de taxi collectif à tarif réduit. Il portait un uniforme de la Stib, est de type maghrébin et roulait dans une voiture grise "type Citroën", a-t-elle décrit. Après être montée dans la voiture, elle a été séquestrée, blessée et violée, selon son témoignage.

Le 1er substitut du procureur du Roi de Tournai, Frédéric Bariseau, a précisé mardi en fin de journée que le dossier avait bien été transmis au parquet de Mons, et non à celui de Tournai, comme indiqué dans la matinée, sans davantage de précisions, par le parquet bruxellois.

Sujet du JT 19h30 de ce lundi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK