L'échevin PS de Saint-Josse Mohamed Azzouzi sanctionné par son parti pour absentéisme

Le premier échevin Mohamed Azzouzi sanctionné par sa section locale
Le premier échevin Mohamed Azzouzi sanctionné par sa section locale - © Droits réservés

"Rappel à l'ordre motivé". De mémoire de militant socialiste ten-noodois on n'a pas souvenir d'une sanction disciplinaire infligée à un mandataire par le bureau de la "Ligue ouvrière de Saint-Josse-ten-Noode", le nom officiel (et un brin désuet) de la section locale du PS. Le mandataire sanctionné n'est pas n'importe qui. Il s'agit du premier échevin Mohamed Azzouzi, également député régional.

Absentéisme répété

Que reprochent les "sages" de la section locale à Mohamed Azzouzi? Essentiellement son absentéisme. 15 absences sur 39 réunions du collège, 2 absences sur 5 conseils communaux en 2018 et 63 absences sur 65 séances du conseil de l'action sociale alors qu'il exerce la tutelle sur le CPAS. Plus cocasse, l'instance disciplinaire reproche à Mohamed Azzouzi d'avoir "refusé d'être présent et de poser pour la photo du collège alors qu'il est premier échevin".

Les reproches ne se limitent pas à un manque d'assiduité dans l'exercice des mandats. Quand il est présent, Mohamed Azzouzi se montre parfois irascible. Lors du collège du 29 mai, il s'en serait pris de manière virulente à trois de ses collègues échevins. La sentence parle de "menaces", là où Mohamed Azzouzi évoque plutôt une "discussion franche entre camarades". Toujours est-il que les membres du bureau appelés à se prononcer ont bien retenu le grief d'avoir menacé et de s'être emporté lors d'une réunion du collège.

Des raisons d'ordre privé

Le premier échevin socialiste de Saint-Josse reconnaît avoir été absent à plusieurs reprises. Mais il justifie ces absences par l'accompagnement et le soutien apportés à un membre de sa famille qui luttait contre un cancer.

"J'ai toujours fait en sorte que mon travail d'échevin soit effectué et je peux présenter un vrai bilan en tant qu'échevin de la jeunesse. J'ai régulièrement informé mes collègues du collège de mes absences. J'ai reçu la plus faible sanction possible", explique Mohamed Azzouzi.

Le torchon brûle apparemment entre plusieurs membres du collège, dont le bourgmestre, et Mohamed Azzouzi. Mais la force de frappe électorale de ce gros faiseur de voix ne devrait normalement pas compromettre sa présence sur la liste du bourgmestre de Saint-Josse.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK