L'avenue du Pesage à Ixelles reste trop dangereuse pour les automobilistes

Ixelles: l'avenue du Pesage reste très dangeureuse pour les automobilistes
3 images
Ixelles: l'avenue du Pesage reste très dangeureuse pour les automobilistes - © Tous droits réservés

C'en est presque une habitude mais un accident s'est à nouveau produit sur l'avenue du Pesage à l'intersection avec l'avenue des Scarabées. Samedi une voiture a percuté un motard qui venait de l'avenue des Scarabées. Le motocycliste est emmené à l'hôpital dans un état grave mais ses jours ne sont plus en danger.

On ne compte plus le nombre d'accidents qui se produisent à cette endroit. En juin 2014, un automobiliste a d'ailleurs perdu la vie après qu'un tram l'ait percuté.

Il y a peu un panneau "stop" a été installé au bout de l'avenue des Scarabées mais celui-ci réduit la visibilité des automobilistes qui souhaitent s'engager dans l'avenue du Pesage. Ajouter à ça la vitesse excessive des trams dans cette artère et vous obtenez un des carrefours les plus dangereux de la commune.

La conseillère communale Solange Pitroipa habite le quartier et en a assez. "Cela fait des années que j'interpelle la commune à ce sujet et rien ne bouge. Les riverains sont désespérés de voir qu'on ne s'occupe pas de ce carrefour. Nous craignons tous pour la sécurité des enfants du quartier. Qu'arrivera-t-il si un accident se produit lors de la sortie des écoles et qu'un véhicule se retrouve sur le trottoir comme ça a déjà été le cas à plusieurs reprises ?"

Pour la conseillère communale la priorité est l'instauration d'un feu de signalisation tricolore afin de ralentir les automobilistes et les trams. La mise en sens unique de l'avenue des Scarabées est aussi une piste avancée. Elle ajoute que le rétrécissement des trottoirs aux différents angles du carrefour est également nécessaire pour permettre aux automobilistes d'avoir une meilleure visibilité.

Du côté de la commune d'Ixelles on se veut rassurant. La bourgmestre Dominique Dufourny rappelle que tout ce quartier sera bientôt une zone 30, comme le prévoit le nouveau plan de circulation pour le sud d’Ixelles. La commune aurait enfin décidé de réagir en lançant une enquête qui permettra d'expliquer les causes exactes de ces accidents à répétitions. " Une fois les raisons déterminées, tout sera mis en œuvre pour diminuer le nombre d'accidents et si on doit installer un feu de signalisation tricolore nous le ferons", conclut Dominique Dufourny.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK