L'affaire opposant Facebook à la Commission vie privée fixée à septembre

Le tribunal civil de Bruxelles, siégeant en référé, a fixé jeudi les plaidoiries dans l'affaire opposant Facebook à la Commission de protection de la vie privée (CPVP) au 21 septembre prochain. La CPVP avait cité l'entreprise américaine en justice, lui reprochant de traiter et de tracer, sans consentement, les données personnelles de ses membres.

Les plaidoiries ont été fixées au 21 septembre prochain pour environ deux heures de débats, jeudi, par le tribunal civil de Bruxelles en référé.

L'action entamée par CPVP à l'encontre de Facebook Belgique, USA et Irlande, fait suite à des recommandations formulées mi-mai dernier par cette commission, exigeant notamment une transparence totale sur l'utilisation des cookies sur le site de réseau social Facebook.

"Nous avons été surpris et déçus que malgré la rencontre prévue le 19 juin avec la CPVP pour discuter de ses recommandations, la commission entame l'action théâtrale d'attaquer Facebook en justice", avait déclaré lundi Tina Kulow, porte-parole du réseau social.

"Même si nous sommes confiants et que nous pensons que l'action de la CPVP est infondée, nous sommes heureux de continuer à travailler avec la commission en vue de répondre à ses inquiétudes", avait-elle précisé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK