Koekelberg : vingt-cinq arbres menacés seront sauvés au parc Elisabeth

Une solution de compromis a été trouvée au Parc Elisabeth, à Koekelberg (nord-ouest de Bruxelles) afin d’éviter l’abattage de vingt-six arbres lié à la mise en accessibilité PMR et à la sécurisation de l’arrêt de tram dénommé Besme. A la demande de la ministre bruxelloise Elke Van den Brandt et du bourgmestre de Koekelberg Ahmed Laaouej, la STIB propose une version alternative du projet qui préserve la quasi-totalité des arbres initialement promis à l’abattage. Selon la ministre et le bourgmestre qui l’ont communiqué jeudi matin, le nouveau projet améliore pour le surplus le confort des usagers et la sécurité routière sur cet axe fort fréquenté.

L’arrêt de tram Besme situé avenue du Panthéon, le long du parc Elisabeth à Koekelberg fait partie des 10 arrêts prioritaires nécessitant un réaménagement pour garantir l’accessibilité et la sécurité des voyageurs qui l’empruntent.

Cet arrêt de la ligne de tram 19 est emprunté chaque jour dans les deux sens par quelque 2000 personnes. Le plan de réaménagement initial de la STIB, prévoyait l’abattage de vingt-six arbres d’alignement dans la continuité de cet arrêt. Cet abattage avait pour objectif d’élargir le cheminement piéton le long du quai et de dégager la visibilité à l’approche des traversées piétonnes.

Des alternatives étudiées

Ce plan avait fait l’objet d’un avis favorable de la précédente majorité communale. A quelques jours de l’abattage significatif programmé à la fin du mois de janvier, les riverains du parc, les autorités locales et régionales s’en étaient émus.

À la demande du bourgmestre Laaouej et de la ministre Van den Brandt, la STIB a étudié des alternatives afin de trouver un meilleur équilibre entre la sécurisation, l’accessibilité PMR de l’arrêt Besme et la préservation du cadre naturel.

Finalement, un seul arbre sera abattu et cinq nouveaux arbres seront plantés à proximité.

Un accès PMR à l’arrière des arbres

L’élargissement du quai est prévu pour permettre un cheminement piéton sécurisé et un accès PMR sera réalisé à l’arrière des arbres plutôt qu’entre les arbres et le bord du quai.

Pour sécuriser les traversées piétonnes des voies, des feux tricolores commandés par les trams seront installés à trois endroits par Bruxelles Mobilité et l’éclairage sera renforcé.

La demande de modification de permis sera introduite "dans les plus brefs délais" par la STIB. L’unique arbre à abattre le sera avant le 31 mars. Les travaux d’aménagement devraient être finalisés pour la fin de l’année.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK