Ixelles : la chaussée de Boondael bientôt réaménagée et à sens unique

2 images
© Google

La chaussée de Boondael à Ixelles va être complètement réaménagée. La commune profite en fait des travaux de réfection des égouts pour repenser complètement la circulation en surface. La chaussée va passer en sens unique. Le projet vient de passer en commission de concertation. Commerçants et riverains attendent avec impatience le début des travaux.

Depuis le comptoir de son magasin de jouets, Julie Grégoire est aux premières loges. Elle ne compte plus les fois où on a frôlé l’accident avec des piétons ou cyclistes. Alors quand elle doit qualifier cette chaussée : "pour moi, elle est tout simplement moyenâgeuses. On est à deux sens sur une chaussée qui est super étroite, avec des trottoirs très étroits aussi. C’est très dangereux".

Sens unique

Mais cela va changer à moyen termes. "Pour améliorer la sécurité, on est obligé de passer à sens unique", explique Romain de Reusme, échevin des travaux publics. En voiture, vous ne pourrez plus circuler que dans le sens de la montée entre la place Flagey et le boulevard Général Jacques.

"Le sens unique nous permet aussi d’élargir la largeur des trottoirs. Et c’est très important car dans cette chaussée, il y a trois écoles. Et les rangs scolaires, au moins, ont besoin de trottoirs plus larges ".

Les premières projections montrent que la circulation va s’apaiser de manière significative

La plupart des riverains que nous avons rencontrés se disent tout à fait favorables au projet. A commencer par Emmanuel Delannoy. "Le sens unique tombe sous le sens. J’ai quelques rétroviseurs qui peuvent en témoigner". Une crainte subsiste toutefois. "Comme au sein du quartier, il semble qu’il y ait un autre projet en termes de mobilité (des boucles de circulations, ndlr), on a vraiment peur que la mise en sens unique fasse que ça devienne une voirie qui soit, limite, encore plus rapide qu’avant. On espère que la commune a prévu des aménagements par rapport à cette problématique".

La commune se veut rassurante. " Ce sont deux projets qui vont se répondre. A ce stade, les premières projections montrent que la circulation va s’apaiser de manière significative et ne pas du tout augmenter ", tempère Romain De Reusme

Coût de ce réaménagement : 3 millions d’euros. Les travaux de réfections des égouts doivent commencer à la fin de cette année. Le chantier en surface devrait suivre mais il n’y a pas encore de planning à ce stade. Le permis doit d’ailleurs encore être délivré.

2 images
© Ixelles
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK