Forest : 84 logements sociaux désespérément vides

Forest : 84 logements sociaux désespérément vides
2 images
Forest : 84 logements sociaux désespérément vides - © Tous droits réservés

A Forest, cela fait presque dix ans que les logements sociaux du Bempt sont vides. Les locataires des 84 appartements mieux connus sous le nom de "blocs jaunes" ont été évacués en 2008. En cause, une nécessaire rénovation de fond en comble, qui n'a toujours pas débuté.

"Regardez les portes et les fenêtres, elles sont recouvertes de panneaux en bois. Les trois bâtiments sont vides et se détériorent." regrette Simon de Beer, responsable du PTB Forest, qui organisait ce dimanche une inauguration symbolique du chantier de rénovation.

"La rénovation était prévue pour 2010. Mais l'évacuation des lieux a été faite avant que la Région ne donne son accord sur les travaux. Elle n'a finalement pas donné son accord. Donc la rénovation a été reportée, promise pour 2011, puis 2012, 2013... Nous sommes en 2017, et les travaux n'ont toujours pas commencé." constate Simon de Beer.

84 logements vides depuis neuf ans : la situation a de quoi interpeller dans une région où 44 000 ménages sont en attente d'un logement social. La cible des critiques du PTB? La société de logements sociaux Foyer du Sud, ainsi que la commune de Forest. "Il y a un manque de volonté politique. A Forest, on voit que les logements haut de gamme poussent très vite. Par contre, ce dossier-ci traine et n'est visiblement pas au cœur des priorités de la commune." estime le responsable local du PTB.

"Une énorme lourdeur administrative"

"C'est un parti qui donne énormément de leçons, mais qui n'a encore rien prouvé, réagit le bourgmestre Marc-Jean-Ghyssels (PS). C'est son inexpérience totale de la gestion des affaires publiques qui le fait sortir de la sorte." A la tête de Forest depuis 2012, Marc-Jean Ghyssels a hérité d'une situation, dont il a une tout autre lecture. "Ce dossier a connu de nombreux problèmes budgétaires, urbanistiques et de procédure. Ce n'est pas spécifique à Forest, beaucoup de communes connaissent malheureusement ce genre de situations. La complexité des procédures au niveau européen est telle en matière de permis d'urbanisme, d'environnement ou du respect des lois sur les marchés publiques, qu'il y a une énorme lourdeur administrative. Si on rate une étape, on prend énormément de retard."

Mais le bout du tunnel n'est peut-être plus si loin. "Ces travaux devraient enfin commencer au moins de juin", indique le bourgmestre forestois avec beaucoup de prudence.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK