Etterbeek : la fontaine de la place Jourdan est à sec

Les dix fontaines illuminées installées il y a peu au centre de la Place Jourdan et sensées évoquer  le ruisseau du Maelbeek sont en travaux.
Les dix fontaines illuminées installées il y a peu au centre de la Place Jourdan et sensées évoquer le ruisseau du Maelbeek sont en travaux. - © Tous droits réservés

Par beau temps ou lors des grandes chaleurs estivales, les habitants de la capitale peuvent compter sur les fontaines publiques pour trouver un peu de fraîcheur, mais à Etterbeek c’est raté, car la fontaine de la place Jourdan est à sec. Six mois seulement après l’inauguration de la place, les dix jets d’eau illuminés sont à sec. Beliris, qui est responsable du chantier, promet de tout mettre en œuvre pour les remettre en état au plus vite.

 

Plusieurs explications circulent sur les causes de la panne, certains évoquent des fuites dans le réservoir sous la fontaine, pour d’autres, les fortes chaleurs de juillet pourraient avoir joué un rôle. C’est en tout cas l’explication donnée par Marianne Hiernaux la porte-parole de Beliris,

"En réalité la fontaine fonctionne encore mais elle ne donne que des petits jets, alors on a décidé de l’arrêter le temps de faire les analyses nécessaires. Des tests qui seront effectués dès lundi et on espère pouvoir refaire fonctionner les jets d’eau très rapidement."

En circuit fermé

Dans ses explications, Beliris met en avant les aléas d’un système qui fonctionne en circuit fermé, ce qui est précisément le cas de la fontaine de la place Jourdan. Une Fontaine qui ne fonctionne qu’avec l’eau de pluie, ajoute la porte-parole :

"Si l’eau n’est plus propre, à cause de la chaleur qui amène des algues ou des impuretés, il faut régler l’installation. De plus, en cas de fortes chaleurs, l’eau s’évapore plus vite et cela occasionne d’importantes pertes de niveau. Malheureusement, dans un système en circuit fermé, si le niveau baisse la fontaine s’arrête", conclut Marianne Hiernaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK