Enfin un "comité de pilotage" pour le palais de justice de Bruxelles

Le Ministre de la Justice chargé de la Régie des Bâtiments, Koen Geens, veut démontrer que la poursuite des travaux du palais de justice de Bruxelles lui tient à cœur.
Le Ministre de la Justice chargé de la Régie des Bâtiments, Koen Geens, veut démontrer que la poursuite des travaux du palais de justice de Bruxelles lui tient à cœur. - © Tous droits réservés

Baptisé "Steerco Poelaert", ce groupe de travaille aura la lourde tâche de réunir tous les acteurs concernés par ce dossier autour de la même table. Le ministre Koen Geens (CD&V) a donné le feu vert pour la création de ce comité de pilotage, qui devra aussi offrir un soutien dans les procédures administratives longues et fastidieuses.

La Régie des bâtiments, la justice, la Région, la ville, ainsi que la Commission royale des Monuments et Sites se joindront à des représentant de la Fondation Poelaert pour constituer ce comité.

Jean-Pierre Buyle, l’administrateur-fondateur de la Fondation Poelaert s’est réjoui de cette décision : "On le demande depuis huit ans ce comité, c’est donc une très bonne nouvelle".

"Le prochain objectif sera fédérer tous ces acteurs autour d’une vision concordante", ajoute l’ex-bâtonnier du barreau de Bruxelles.

Il reste toutefois de nombreuses difficultés à surmonter, notamment le découpage des travaux en phasage rendu nécessaire par l’occupation continue des lieux. Mais Jean-Pierre Buyle est optimiste, "les dernières estimations pour la fin des travaux avancent l’échéance à 2036 et plus 2040 comme il y a quelques mois".

En parallèle, une équipe opérationnelle composée de 5 collaborateurs issus tant de la Régie des Bâtiments que du SPF Justice a aussi été créée. Elle s’appellera la "team Poelart" et sera chargée du suivi des travaux et travaillera en étroite collaboration avec le comité de pilotage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK