Emploi à Bruxelles: Exaris fête son dixième anniversaire

Des missions d'intérim afin d'aider à décrocher ensuite un contrat de travail
Des missions d'intérim afin d'aider à décrocher ensuite un contrat de travail - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Ce mardi, Exaris, le bureau d’intérim social bruxellois, a fêté son dixième anniversaire en présence du ministre bruxellois de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Didier Gosuin qui pour l'occasion s'est prêté au jeu d'une séance de jobcoaching.

En dix ans, Exaris a permis à plus de 3650 jeunes demandeurs d'emploi peu qualifiés de décrocher un contrat intérim tout en bénéficiant d'un jobcoaching personnalisé. Le bureau d’intérim a permis à 576 jeunes de signer un contrat fixe (à durée déterminée ou indéterminée) chez les clients d'Exaris (61 en 2016).

Ce modèle de société d'intérim vise l'intégration des jeunes Bruxellois de 18 à 30 ans moins qualifiés en leur offrant des missions d'intérim afin de les aider à décrocher ensuite un contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée. Soutenu par la Région bruxelloise, et fondé par Actiris, Daoust et P&V 1.

Exaris Interim est le premier bureau d'intérim social à Bruxelles. Il est constitué en société coopérative à responsabilité limitée à finalité sociale. Les bénéfices générés par l'entreprise sont réinjectés dans l'entreprise pour financer son objectif premier: l'insertion.

En 2016, 988 jeunes gens ont été coachés et accompagnés à travers des séances individuelles ou collectives. Parmi ceux-ci, 560 jeunes (512 en 2015; 107 en 2007) ont décroché une mission d'intérim.

Les missions d’intérim social ont principalement lieu dans les secteurs de l'alimentation, du petit commerce et de l'horeca.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK