Docks concurrence surtout les autres centres commerciaux bruxellois

Le centre commercial Docks le soir de son inauguration
Le centre commercial Docks le soir de son inauguration - © Filip De Smet- Belga

Initialement, ses promoteurs présentent Docks Bruxelles comme une offre complémentaire et non concurrente à l'offre déjà existante. En effet, Docks est censé drainer essentiellement une clientèle venant de l'extérieur de Bruxelles. Qu'en est-il réellement? Pour le savoir, le ministre bruxellois de l'Économie et de l'emploi, Didier Gosuin (DéFI), a commandé une étude à Atrium. Pendant 3 mois, cette agence régionale du commerce, a interrogé un peu plus de 600 clients du centre commercial situé en lisière de Schaerbeek et de la Ville de Bruxelles.

Des clients surtout bruxellois

Pour l'essentiel, la clientèle de Docks provient des abords immédiats : Schaerbeek (20%), Laeken (10%) et Neder-Over-Heembeek (5%). L'essentiel des visiteurs sont donc des Bruxellois. Avant l'ouverture de Docks, ces clients fréquentaient principalement les commerces du bas de la ville (69,5%) ou les magasins du haut de la ville (23,3%). Le nouveau centre commercial représente donc bien une concurrence pour les autres noyaux commerçants de la capitale et non une offre complémentaire, relève Atrium.

Une mauvaise affaire pour la mobilité

En ce qui concerne la mobilité, l'étude relève un déplacement des clients du centre-ville vers Docks, au détriment de la mobilité durable. "Beaucoup moins de piétons, moins de transport public et beaucoup plus d'automobilistes", relève le Ministre Gosuin dans sa réponse au député CD&V Paul Delva. Les conclusions d'Atrium ne surprennent pas l'UCM (Union des Classes moyennes) de Bruxelles. L'UCM avait alerté les autorités régionales à propos de l'impact négatif de Docks sur le commerce existant. L'association espère que la région tiendra compte des résultats de cette étude et investira davantage dans le centre-ville plutôt que dans les zones décentrées moins bien desservies par les transports publics. On pense évidemment au méga-centre commercial du projet Néo sur le plateau du Heysel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK