Deux lignes de bus pas encore en service, mais qui ont déjà quatre mois de retard

Les habitants d'Haren et de Neder-Over-Hembeek notamment devront patienter quatre mois de plus pour monter dans les bus de la nouvelle ligne 56
Les habitants d'Haren et de Neder-Over-Hembeek notamment devront patienter quatre mois de plus pour monter dans les bus de la nouvelle ligne 56 - © ERIC LALMAND - BELGA

C'est un coup de frein pour le nouveau plan bus de la STIB, annoncent ce matin les journaux La Libre et la DH. Deux des nouvelles lignes de bus prévues auront au moins quatre mois de retard. Elles devaient voir le jour le 4 novembre, mais attendront finalement au moins mars de l'an prochain.

Il s'agit de la ligne 56 qui va du pont de Buda à Haren, en passant pas Neder-Over-Hembeek et Schaerbeek vers Schuman. Et du prolongement de la ligne 46 jusque Tour et Taxi, ligne qui va actuellement du quartier Nord jusqu'à Anderlecht.

Et pourquoi ces retards ? 

Pour la ligne 56, la STIB évoque d'abord deux gros chantiers prévus sur le parcours. Des chantiers qui obligeraient à dévier les bus dès le lancement de la ligne. "Nous n'allons pas mettre en place une nouvelle ligne si dès le début, elle doit être déviée", précise Cindy Arents, la porte-parole de la STIB. "Ce ne serait pas lisible, ni efficace".  

Deuxième raison, des retards accumulés pour l'aménagement des nouveaux arrêts de bus sur cette ligne 56. Quant à l'autre ligne, la 46, la stib justifie le report en mars, parce que la nouvelle voirie qui doit traverser Tour et taxis, et que doit emprunter cette ligne, a également pris du retard. 

Pas assez de bus disponibles 

Le nombre de bus disponibles au niveau de la flotte globale de la STIB justifierait aussi en partie ces reports. Nombre de ces bus sont actuellement affectés aux écolages des nouveaux chauffeurs et la livraison des 75 nouveaux bus hybrides par la société Iveco a pris du retard.

Le nouveau plan bus de la STIB doit entraîner la modification de 60% des lignes existantes et la création de six nouvelles lignes. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK