Deux conseillers communaux schaerbeekois rallient le CDH et fragilisent la majorité

Emel Köse et son colistier Yusuf Yildiz rejoignent le CDH de Schaerbeek
Emel Köse et son colistier Yusuf Yildiz rejoignent le CDH de Schaerbeek - © Tous droits réservés

Elus en octobre dernier sur la Liste du Bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt, Emel Köse et Yusuf Yildiz annoncent en décembre qu'ils siègeront désormais comme indépendants. Ils se plaignent d'avoir été "mis de côté" par le groupe d'élus de la LB. Si les votes d'élus indépendants ne sont pas systématiquement hostiles à la majorité, le ralliement des deux conseillers communaux au CDH change la donne.

Une majorité fragilisée

Depuis les élections d'octobre 2018, le CDH schaerbeekois est relégué dans l'opposition. Il n'entend pas faire de cadeaux au collège LB-Ecolo/Groen. Le passage des deux indépendants dans les rangs démocrates-humanistes vient dêtre acté. Dès lors, LB et Verts ne s'appuient plus que sur 25 conseillers communaux sur 47. Cela oblige les élus de la majorité à l'assiduité aux conseils communaux, sous peine de ne pas réunir le quorum de 24 conseillers. Et surtout, cela met l'attelage schaerbeekois à la merci de l'une ou l'autre défection supplémentaire en cours de législature. De plutôt confortable au départ, la majorité se trouve aujourdhui fragilisée face à une opposition constituée du PS-SP.a (9 élu.e.s), du PTB (6 sièges), du CDh (5) et du MR et citoyens (2).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK