Des abonnés sans téléphone depuis 9 jours dans le quartier Montgomery

Le Collège Saint-Michel n'est plus joignable par téléphone fixe depuis neuf jours.
Le Collège Saint-Michel n'est plus joignable par téléphone fixe depuis neuf jours. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Dans le quartier Montgomery, ils sont quelque 2000 abonnés au réseau Proximus, à ne plus pouvoir téléphoner avec leur ligne fixe  depuis une dizaine de jours. La cause: la défaillance d'un énorme câble multipaires .

Et si l'on en croit les ouvriers de Proximus qui tout le weekend et aujourd'hui encore tentaient une réparation, ne fut-ce que provisoire, le très ancien multicâble défectueux aurait pris l'eau.

Conclusion: des familles,  des entreprises ou bureaux mais aussi des écoles sont pour l'instant privés de téléphone.

Un exemple au Collège Saint-Michel. Même s'il n'est considéré que comme un seul abonné ce sont 210 postes de travail qui sont touchés. "C'est depuis le 5 novembre que nous n'avons plus  de téléphone, explique le Père Tommy Scholtès. Chez Proximus on nous explique que l'on va procéder à une réparation mais qu'idéalement il faudrait remplacer du matériel très ancien et pour cela il faudrait ouvrir la voirie." Ce qui évidemment poserait d'énormes problèmes de circulation dans un quartier déjà fort affecté par la fermeture du tunnel Montgomery.

Les ouvriers et techniciens de Proximus vont donc dans l'immédiat faire une sorte de pontage pour que les abonnés puissent au plus vite retrouver leur ligne, normalement ce mardi ou mercredi.  Mais le travail est loin d'être évident expliquent-ils, vu le nombre de liaisons dans ce type de câble.

Les gros travaux, ce sera donc pour plus tard.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK