Déménagement des sans-papiers de la rue l'Olivier à Schaerbeek

Depuis quatre mois, ils occupaient un bâtiment du foyer schaerbeekois.
2 images
Depuis quatre mois, ils occupaient un bâtiment du foyer schaerbeekois. - © RTBF

Les sans-papiers de la rue l'Olivier à Schaerbeek doivent quitter les lieux aujourd'hui. Depuis quatre mois, ils occupaient un bâtiment du foyer schaerbeekois. Mais un expert indépendant a qualifié ces logements de trop dangereux. Résultat, les sans-papiers doivent trouver un nouvel endroit où aller. 

Bagages sur la rue

L'heure est d'ailleurs au départ. Les sans-papiers faisaient leurs bagages hier: des caisses, des matelas, des sacs en plastique remplis d'effets personnels jonchaient le trottoir de la rue l'Olivier. Malikba est originaire du Sénégal, il attendait le camion de déménagement: "Vraiment, on a souffert. On a fait plus de quatre déménagements. Vraiment, on est fatigués".

Les sans-papiers auraient retrouvé un logement à Bruxelles-Ville. Pour tout le monde. Car les sans-papiers de la rue l'olivier veulent tous rester ensemble. Fatmatah, fait partie des quinze dernières personnes sur place. Elle est maman d'un enfant de 4 ans. Elle est originaire de Guinée Conakry et est depuis 6 ans en Belgique. Et elle appréhende ce nouveau changement: "On ne sait pas où on va. C'est un peu difficile pour moi, quoi. Ca m'inquiète beaucoup. Je n'arrive pas à dormir, je ne mange pas bien. Je pleure beaucoup. On est assis là et on ne sait pas comment on va faire maintenant."

Du côté de la commune de Schaerbeek, on regrette cette situation. Car les occupants ne posent pas de problèmes au voisinage. Mais le risque d'incendie lié à l'installation électrique est visiblement bien réel. La police est descendue sur les lieux hier pour vérifier l'état d'avancement de l'évacuation du bâtiment. Un huissier pourrait rendre visite aux derniers occupants ce matin pour leur signifier leur départ imminent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK