De plus en plus de Bruxellois travaillent dans la région de l'aéroport de Zaventem

Vilvorde, Machelen, Zaventem, Zemst, Steenockerzeel, Kortenberg, Grimbergen, les communes proches de l'aéroport de Zaventem attirent les travailleurs bruxellois
Vilvorde, Machelen, Zaventem, Zemst, Steenockerzeel, Kortenberg, Grimbergen, les communes proches de l'aéroport de Zaventem attirent les travailleurs bruxellois - © Tous droits réservés

Le nombre de Bruxellois travaillant dans la région de l'aéroport de Zaventem (Vilvorde, Machelen, Zaventem, Zemst, Steenockerzeel, Kortenberg, Kampenhout et Grimbergen) a augmenté d'1,9% durant la période 2008-2013 pour atteindre 16.078 unités. En 2013, les Bruxellois constituaient 14,1% du nombre total d'emplois dans la région, selon des chiffres donnés par le ministre flamand de l'Emploi Philippe Muyters en réponse à une question écrite du député flamand Joris Poschet (CD&V).

De nombreux emplois restent vacants

Les deux offices régionaux de placement (VDAB en Flandre et Actiris à Bruxelles) ont pris de nombreuses mesures conjointes au cours des dernières années afin de stimuler les demandeurs d'emploi de la Région bruxelloise à venir travailler dans la région de l'aéroport, a rappelé le ministre N-VA. La Région bruxelloise fait face à un chômage important alors que de nombreuses offres d'emploi restent vacantes dans la région de l'aéroport.

En concertation

Actiris et le VDAB travaillent en concertation au sein d'une maison de l'emploi pour la zone de l'aéroport. Actiris agit sur base des informations qu'elle y récolte. Elle a créé une structure, Actiris Interregional, afin d'améliorer encore ses performances en la matière. De son côté, le VDAB organise des sessions d'information mensuelles à l'aéroport, également suivies par des Bruxellois. La maison de l'emploi de l'aéroport collabore également avec les agences d'intérim.

 

 


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK