Cour d'appel de Bruxelles : Le dossier terrorisme lié à Khalid Zerkani sera examiné en janvier

La 12e chambre de la cour d'appel de Bruxelles a fixé, vendredi, le début du procès terrorisme concernant une filière syrienne à Bruxelles au 28 janvier prochain. Dans ce dossier figurent quatre des trente-deux prévenus qui avaient été condamnés en première instance en juillet dernier, notamment Khalid Zerkani, désigné par le premier juge comme un gourou ayant endoctriné plusieurs jeunes musulmans de son entourage.

La cour examinera ce dossier de terrorisme dès le 28 janvier prochain. Quatre personnes, dont Khalid Zerkani, sont prévenues d'avoir été impliquées dans une filière terroriste à Bruxelles, qui organisait l'envoi de candidats au djihad armé vers la Syrie. Khalid Zerkani, lui, devra répondre d'avoir dirigé cette filière. En première instance, fin juillet dernier, il avait écopé de douze ans de prison. L'homme avait toujours nié ce qu'on lui reprochait, mais le tribunal s'était appuyé sur de nombreux témoignages qui décrivaient Khalid Zerkani comme un mentor à l'idéologie salafiste radicale, coupant progressivement ses jeunes recrues de toutes leurs attaches en Belgique et les incitant à partir en Syrie.

Trente-une autres personnes avaient aussi été condamnées dans ce dossier, certaines, des jeunes hommes, pour avoir effectivement rejoint des combattants djihadistes en Syrie, d'autres, dont plusieurs jeunes femmes et des mères de famille, pour avoir fourni une aide matérielle (argent et faux papiers d'identité) à ces jeunes hommes partis en Syrie.

 


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK