Coronavirus : à Bruxelles, les taxis et les LVC devraient recevoir une aide supplémentaire de 3000 euros

Coronavirus: un arrêté un vue pour une aide de 3.000 euros aux exploitants de taxis
Coronavirus: un arrêté un vue pour une aide de 3.000 euros aux exploitants de taxis - © RTBF

Le gouvernement bruxellois devrait adopter ce jeudi un nouvel arrêté pour aider les exploitants de taxi et de location de voiture avec chauffeurs (LVC), a affirmé mardi matin le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort. Celui-ci était interrogé à ce propos par Francis Dagrin (PTB) en commission des Affaires intérieures du parlement bruxellois réunie en vidéoconférence.

Selon le ministre-président, 1591 exploitants bénéficieront de cette aide. L’effort budgétaire nécessaire pour concrétiser la mesure est évalué à près 4,5 millions d’euros.

3000 euros comme coup de pouce, c’est donc moins que la prime de 4000 euros octroyée aux commerces et indépendants obligés de fermer suite aux mesures de confinement, décidées par le gouvernement fédéral cette fois. Mais cette différence s’explique parce que les secteurs des taxis et des LVC ont déjà bénéficié d’un premier coup de pouce financier de la part du gouvernement bruxellois. Dans un premier paquet de mesures, il a été décidé de supprimer la taxe régionale annuelle que le secteur doit payer, soit une taxe de 575 euros par taxi et 682 euros par LVC. Un premier effort financier que la Région a chiffré à près de 1,5 million d’euros.

A noter que ce coup de pouce de 3000 euros aux taxis et LVC est qualifié "d’aide" par le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort, pour justement bien faire la distinction avec la somme de 4000 euros accordée aux commerces et indépendants fermés, appelée elle "prime". Les ministres bruxellois sont actuellement en discussion pour accorder peut-être à l’avenir d’autres soutiens financiers à des acteurs comme des librairies par exemple. Des acteurs qui n’ont pas été obligés de fermer suite au confinement, mais qui souffrent d’une chute très importante de leur chiffre d’affaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK