Coronavirus: pour survivre, le Mima à Molenbeek appelle à un financement participatif

Le MIMA , musée d'art urbain, est installé au sein des anciennes brasseries Belle-Vue, le long du canal à Molenbeek.
Le MIMA , musée d'art urbain, est installé au sein des anciennes brasseries Belle-Vue, le long du canal à Molenbeek. - © Tous droits réservés

Depuis le 13 mars, comme tous les musées belges, Le Millennium Iconoclast Museum of Art, plus communément appelé le MIMA, a fermé ses portes jusqu’à nouvel ordre à la suite des directives fédérales strictes pour lutter contre coronavirus.


Cette fermeture est une catastrophe pour le musée molenbeekois comme pour toutes les institutions culturelles. Pour le Mima, les six prochains mois vont être particulièrement tendus. Sa survie est même en péril puisque son financement dépend à plus de 50 pc de la vente de billets d’entrée.
Le musée d’art urbain lance donc une formule originale qui permettra de le soutenir et de relancer au plus vite son activité après le confinement en ouvrant un crowdfunding pour pouvoir, de chez soi, préacheter des tickets d’entrée pour l’exposition de son choix, les entrées seront valables pendant un an.
Lien vers le crowdfunding

Une façon concrète de soutenir ce projet bruxellois qui a vu le jour en avril 2016.
 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
<<<<<<< HEAD =======
>>>>>>> master