Coronavirus : nouveaux soutiens aux secteurs des maisons de repos, et de l'aide aux personnes

Coronavirus : nouveaux soutiens aux secteurs des maisons de repos, et de l'aide aux personnes
Coronavirus : nouveaux soutiens aux secteurs des maisons de repos, et de l'aide aux personnes - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Iriscare a annoncé jeudi de nouvelles mesures en faveur des maisons de repos et du secteur de l'aide aux personnes dans le contexte de la crise liée à la pandémie de Covid-19. Il s'agit pour l'essentiel de mesures de compensation liées à la diminution du nombre de résidents et de bénéficiaires des dispositifs existants.

Les institutions et services agréés et financés par Iriscare ont fortement souffert depuis le début de la crise sanitaire.

Les mesures prises ont essentiellement la forme d'octroi de subventions facultatives. Pour Iriscare, il importe de limiter autant que possible l'impact de la crise sanitaire sur la stabilité des centres et des services qu'il agrée et finance.

Des compensations financières

Dans un premier temps, il a été décidé d'octroyer aux institutions de type maisons de repos, une subvention facultative de 250 € par lit occupé, pour leur permettre de faire face aux coûts supplémentaires engendrés par la crise.

Afin de compenser l'impact négatif de la baisse du nombre de résidents sur leur chiffre d'affaire, ces institutions bénéficieront pour les 2ème et 3ème trimestres 2020 d'un niveau de financement comparable à celui du 4ème trimestre 2019, pour autant qu'elles n'aient pas eu recours au chômage temporaire. Dans le cas contraire, cette économie sera déduite de la subvention au prorata du salaire impayé.

Une troisième intervention a été décidée par le gouvernement bruxellois afin de faire face à l'augmentation du nombre de lits vides et de compenser la perte représentée par la quote-part du résident ayant quitté l'établissement. Il s'agit d'un forfait de 60 € pour chaque jour de facturation perdu (avec une limite de 90 jours) à condition que l'institution puisse prouver que l'emploi a été maintenu. Ce dossier sera soumis au Comité Général de Gestion d'Iriscare le 8 octobre prochain.

Divers secteurs touchés

En ce qui concerne les centres de jour, l'intervention compensatoire pour la perte de chiffre d'affaire est le même que pour les maisons de repos (et de soins). Le montant compensant la perte de la part payée par les bénéficiaires s'élève à 16,29 € par jour et par bénéficiaire.

Pour les maisons de soins psychiatriques, une intervention calculée selon un schéma comparable est prévue pour le 3ème trimestre 2020.

Enfin, dans le cadre de la crise COVID-19, une subvention facultative a également été octroyée à des services d'aide et de garde à domicile, à des centres d'accueil de jour et/ou d'hébergement pour personnes handicapées, à des institutions actives dans l'aide aux actes de la vie journalière, à des habitats accompagnés, à des centres de planning familial, à des équipes palliatives et à des conventions de revalidation fonctionnelle. Elle doit doit permettre à ces services de compenser les pertes de revenus liées à une diminution du nombre de bénéficiaires mais aussi les surcoûts liés à l'achat de matériel, à des prestations exceptionnelles (désinfection...) ou encore à l'aménagement des conditions de travail et des infrastructures.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK